Publicité

Chômage, réformes… Bertrand Delanoë tacle la politique sociale d’Emmanuel Macron

L'ancien maire de Paris, Bertrand Delanoë, avait soutenu Emmanuel Macron en 2017.  - Credit:ERIC FEFERBERG-POOL/SIPA / SIPA
L'ancien maire de Paris, Bertrand Delanoë, avait soutenu Emmanuel Macron en 2017. - Credit:ERIC FEFERBERG-POOL/SIPA / SIPA

« Un certain nombre de défauts se sont aggravés. » Interrogé sur Radio J, ce dimanche 31 mars, l'ancien maire socialiste de Paris (2001-2014), Bertrand Delanoë, a estimé que la « politique sociale » d'Emmanuel Macron avait été « déficitaire dès le premier mandat ». Pire, cette dernière aurait empiré dès 2022, comme le déplore celui qui avait soutenu l'actuel chef de l'État lors de sa première campagne en 2017.

- @BertrandDelanoe invité de #LEDLR ce dim 31 mars à 8h45 sur @RadioJFrance. Au menu, son parcours de Tunis à Paris, ses valeurs, ses combats et l’actualité:les menaces contre la laïcité, l’après #7octobre et l’explosion de l’antisémitisme, l’Europe et les élections du #9juinpic.twitter.com/ZcwmSJYgEt

— Haziza Frédéric (@frhaz) March 29, 2024

Bertrand Delanoë, désormais âgé de 73 ans, a expliqué avoir décliné l'offre d'Emmanuel Macron pour devenir ministre il y a sept ans. « Je me souviens lui avoir dit […] : “Emmanuel, c'est vrai qu'on est d'accord sur l'Europe et sur un certain nombre de sujets, a précisé l'ancien édile. Mais je ne serai pas membre d'un gouvernement qui réforme le Code du travail par ordonnances”. » Une méthode utilisée par l'exécutif dès l'été 2017.

À LIRE AUSSI Bertrand Delanoë sort du silence « Le deuxième mandat me satisfait moins que le premier », soutient Bertrand Delanoë, qui affirme avoir voté pour Emmanuel Macron en 2022 pour faire barrage à Marine Le Pen et au Rassemblement national. Désormais militant de la CFDT, i [...] Lire la suite