Cette route est la plus dangereuse au monde

Cette route est la plus dangereuse au monde (Crédit : Getty Images)
Cette route est la plus dangereuse au monde (Crédit : Getty Images)

À environ une heure de La Paz, en Bolivie, une route a la triste réputation d’être la plus dangereuse au monde. Plus surprenant, des touristes s’en servent comme terrain de jeu.

Pour traverser cette route, mieux vaut avoir le coeur bien accroché. Le long de ce chemin de terre descendant la cordillère des Andes, les croix blanches, bouquets de fleurs et autres photos jaunies en mémoire des disparus assombrissent le paysage des automobilistes. Surnommée "Route de la mort", la Old Yungas en Bolivie, longue de 64 kilomètres, est considérée comme la route la plus dangereuse du monde, rappelle BBC Travel.

Virages très serrés, rétrécissement inopinés, barrières de sécurités oubliées et cascades d’eau coupant la route rythment ce périple funeste. Accrochée à flanc de montagne et débutant à 4 000 mètres d’altitude, la "route de la mort" reliant La Paz à Coroico s’est retrouvée, au fil des années, affublée d’une réputation glaçante. Chaque année, entre 200 et 300 personnes y perdent la vie.

Des croix blanches disséminées le long de la route (Crédit : Getty Images)
Des croix blanches disséminées le long de la route (Crédit : Getty Images)

Les touristes veulent leur frisson

Les premiers kilomètres de cette route maudite ont été creusés il y a plus de 80 ans par des prisonniers du Paraguay capturés lors de la guerre du Chaco, qui a opposé ce pays à la Bolivie, de 1932 à 1935. Les autorités boliviennes l’ont ensuite rénové pour faciliter le transport de la feuille de coca et des produits agricoles. "C'est une mauvaise route, parce qu'il y a toujours des accidents, beaucoup de virages, il pleut souvent, il y a du brouillard. C'est très angoissant", raconte à l’AFP en 2012 un chauffeur de taxi habitué à sillonner la dite "Route de la Mort".

Les courses de VTT sont fréquentes sur cette route (Crédit : REUTERS/David Mercado)
Les courses de VTT sont fréquentes sur cette route (Crédit : REUTERS/David Mercado)

À croire que le danger attire, l’endroit est devenue une attraction de choix pour les touristes addicts à l’adrénaline. De nombreux guides de l’extrême en ont fait leur fonds de commerce et organisent des descentes en VTT sur "la route la plus dangereuse au monde". "Arriver entier en bas de la piste donne aux gens l’impression qu’ils ont en quelque sorte trompé la mort. Le battage médiatique nous sert très bien. On se sert de ça", indique un guide travaillant pour le plus grand opérateur de tour à vélo en Bolivie. S’il faut vraiment choisir pour un tour en vélo, on préfère quand même la RN79.

VIDÉO - Téléphone au volant: Un risque d'accident multiplié par 4

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles