Publicité

"C'est la trumpisation de la culture" : Anne Hidalgo s'en prend encore à Rachida Dati

La hache de guerre ne semble pas destinée à être enterrée. Le 11 janvier, le gouvernement du Premier ministre Gabriel Attal a été révélé. Si certains ministres comme Gérald Darmanin ou Bruno Le Maire ont conservé leur poste, d'autres ont quitté l'Exécutif. C'est notamment le cas pour Rima Abdul Malak, qui quitte le ministère de la Culture. Pour la remplacer, Emmanuel Macron et Gabriel Attal ont choisi de miser sur Rachida Dati.

À lire également

"Vous avez vraiment souffert ?" : Michel Drucker choque les internautes en interrogeant Marie Portolano sur le sexisme

L'ancienne Garde des Sceaux (sous la présidence de Nicolas Sarkozy) a donc quitté son poste au conseil municipal de Paris. Un départ qui a semblé enchanter Anne Hidalgo : "Je souhaite bon courage aux acteurs du monde de la culture compte tenu des épreuves qu’ils vont traverser avec la nomination de Rachida Dati", a posté la maire de la capitale sur les réseaux sociaux. Dans une interview accordée à nos confrères de La Tribune le samedi 13 janvier, l'élue socialiste n'a pas hésité à tacler une nouvelle fois celle qui pourrait être sa principale adversaire en 2026 lors des municipales. "Au Conseil de Paris, elle a fait entrer l'injure, l'insulte, la provocation permanente, la remise en question de la légitimité des élus où les mensonges et l'outrance tiennent lieu de proposition et de vision. Ce qui est désormais en marche, c'est la trumpisation de la culture et de l'audiovisuel public. Un beau programme pour 2026", a lâché Anne Hidalgo.

À lire également

"Une frousse du diable” : Patrick Hernandez sous le choc après un incendie à son domicile

La nomination de Rachida Dati au ministère de la C...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi