Publicité

"C'est très blessant de dire qu'on n'est pas leurs vraies filles": Jade et Joy Hallyday victimes de commentaires haineux

Deux jours après la publication de leur interview dans Paris Match, Joy et Jade, les deux filles de Johnny Hallyday et de Laeticia, qui s'exprimaient pour la première fois, ont accordé un autre entretien à l'émission "Sept à Huit sur TF1", diffusée ce dimanche soir.

Les deux adolescentes de 15 et 19 ans, adoptées par le couple au Vietnam, sont régulièrement la cible de commentaires très violents sur les réseaux sociaux. "On a souvent des commentaires racistes, comme 'bol de riz', 'retourne manger du riz' ou 'retourne dans ton pays'", a expliqué Jade, l'aînée, face caméra. "On m'a déjà traité de prostituée asiatique dans les rues en Thaïlande", a ajouté Joy.

"Ils nous ont éduquées, ce sont nos parents"

Parfois, les commentaires vont même plus loin, avec des menaces de morts. "Il y a eu des 'je vais t'égorger sale...'", a confié Jade. "Forcément, c'est blessant quand on les lit. Mais après, nos parents nous ont éduqués à ignorer", a estimé sa petite sœur.

Mais le plus blessant pour les deux sœurs, ce sont probablement les messages sur leur adoption: "Dès qu'on est arrivé dans ce monde, avec ma sœur, on a toujours eu des commentaires comme quoi on n’était pas leurs filles, qu'on était que des filles adoptées, qu'on n'était pas vraiment leurs filles en fait", a déclaré Jade.

"C'est très blessant de dire qu'on n'est pas leurs vraies filles. Ils nous ont éduquées, ce sont nos parents. Ce n'est pas parce qu'on n’est pas du même sang qu'on n’est pas leurs filles", a ajouté l'aînée.

"On a le même nom, le même père, mais rien en commun"

Dans leur entretien accordé à Paris Match, les deux adolescentes se sont confiées sur leur relation avec David Hallyday et Laura Smet, les deux autres enfants du rockeur, affirmant ne pas avoir eu de nouvelles d'eux depuis l'enterrement de leur père, en décembre 2017, à Saint-Barthélemy.

"À Saint-Barth, David et Laura nous avaient fait de belles promesses, nous assurant qu'ils seraient toujours là, que l'on pourrait compter sur eux, que l'on se verrait souvent. Et puis à peine étaient-ils repartis qu'on n'a plus jamais eu directement de leurs nouvelles. Je l'ai vécu comme un abandon", a expliqué Jade. Une "trahison" pour Joy: "Après la disparition de papa, on a cru qu'on aurait un lien plus fort, que ça allait tous nous rapprocher. On a le même nom, le même père, mais rien en commun à la fin".

Une querelle oppose les deux premiers enfants du chanteur à Laeticia à propos du testament et de l'héritage de Johnny Hallyday. Après des années de bataille, un accord a été signé entre les différentes parties en 2020. "On aurait aimé partager des moments avec notre grand frère et notre grande sœur pour parler de notre père plutôt que de les voir nous assigner en justice alors qu'on ne leur a rien fait", a poursuivi Jade. "Je crois que l'on ne pourra jamais leur pardonner".

Article original publié sur BFMTV.com