"C'est mon tour" : Zemmour, dans la presse britannique, fait un pas de plus vers sa candidature

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le polémiste d'extrême droite, qui a annoncé la tenue d'un premier meeting le 5 décembre prochain, affirme également que "personne, dans l'histoire, n'a réussi à faire" ce qu'il fait "ces derniers mois".

Sa candidature à l'élection présidentielle ne fait plus trop de doute. Vendredi, Éric Zemmour a annoncé en grande pompe, sur Twitter, une réunion publique au Zénith de Paris le 5 décembre prochain, laissant planer l'hypothèse qu'il s'agirait, en réalité, de son premier meeting de campagne. Dans la foulée, le polémiste d'extrême droite n'a plus caché ses ambitions présidentielles, dans une interview au Daily Telegraph.

En accusant Emmanuel Macron de "mondialiste [...] qui érode la souveraineté nationale", l'ancien journaliste a déclaré que l'actuel président de la République "a fait son temps", avant d'ajouter : "Maintenant, c'est mon tour."

Le polémiste a cependant rétropédalé ce vendredi. "Je ne me souviens pas d’avoir dit ça…", a-t-il expliqué loin d'un point presse. 

"C'est le début"

Et le candidat putatif s'est montré plutôt confiant sur ses chances de victoire, assurant auprès de nos confrères britanniques que, "selon les études", 60% des Français rejettent désormais le multiculturalisme - l'un des thèmes phares de ses prises de parole aux allures de campagne électorale. Il s'est en revanche gardé de commenter les derniers sondages.

Si Éric Zemmour a connu une progression impressionnante dans les sondages ces dernières semaines, son score n'augmente plus comme le montre l'Élyséemètre, notre agrégateur qui compile les dernières enquêtes d'opinions sur les intentions de vote. Il talonne toujours Marine Le Pen, aux portes du second tour de l'élection.

De quoi afficher une certaine confiance : "C'est le début", a-t-il insisté auprès du Daily Telegraph. Et D'affirmer: "Personne, dans l'histoire, n'a réussi à faire que j'ai fait ces derniers mois."

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Président.e. 2022 - Anne Hidalgo sur Éric Zemmour : "Il y a une responsabilité collective à avoir laissé ce type de personnage dont les paroles relèvent du délit"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles