Publicité

"C'est sympa, hein ?" : Guillaume Canet agacé dans C A Vous suite à plusieurs questions portant sur le même sujet (VIDEO)

Le comédien Guillaume Canet était présent sur le plateau de C A Vous ce mardi 19 septembre pour parler du long-métrage de Just Philippot Acide dans lequel il interprète un père de famille qui doit apprendre à survivre dans un monde où la pluie est devenue acide. L’équipe de France 5 lui a fait visionner une archive de Jean-Paul Belmondo dans laquelle il refusait de s’engager politiquement. Guillaume Canet a tenu à répondre à ce visionnage tout en expliquant en avoir marre des étiquettes qui sont accolées aux acteurs.

"Il y a un besoin aujourd'hui quand même de coller des étiquettes. On fait un film là-dessus alors du coup, je suis éco-anxieux, on m'a dit plusieurs fois (...) donc il y a besoin comme ça d'appeler les gens, il y a un truc un peu flippant (...) Mais après, j'ai pas fait que ces films-là. (…) Mais c'est important de savoir aussi qu’aujourd'hui, on a besoin de mettre une étiquette sur les gens; moi, je suis citoyen, ce que je vote me regarde; après, si on est un peu malin on voit quand même (ma couleur politique) mais c'est vrai que comme le disait Jean-Paul : on fait ce métier pour divertir les gens. Comme disait Carl Gustav Jung (médecin psychiatre, fondateur de la psychologie analytique et penseur influent, ndlr) : ces éboueurs de l'inconscient collectif, le dernier rempart avant la guerre", a-t-il expliqué.

À lire également

"Je ne me sentais pas dans mon élément" : Guillaume Canet cash sur son expérience aux Etats-Unis (VIDEO)

Le journaliste Mohamed Bouhafsi a tenu à lui signifier qu’il campait dans le film de Just Philippot un rôle "aux antipodes de l'image que les gens" ont de lui, "C'est rare de vous voir dans des personnages aussi sombres", une remarque qui a un tant soit peu tendu l’acteur d’Astérix.

"Encore l’étiquette" a-t-il soulevé avant de se retourner vers Mory Sacko et de lui lancer : "C'est sympa, hein ?". Il a tout de même ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi