C'est quoi le snus, ce tabac à sucer illégal qui séduit les plus jeunes ?

Getty Images

La cigarette séduit de moins en moins les nouvelles générations. En revanche, ce n’est pas le cas de ses dérivés. Pourtant interdit en Union Européenne - hors Suède et Luxembourg - depuis 1992, le snus attire les plus jeunes. Vendu sous forme de poudre, ce tabac se place entre la gencive et la lèvre supérieure pour être sucé par le consommateur et ainsi libérer de la nicotine sans fumer de cigarette.

Conçu et commercialisé en Suède, le tabac à sucer est très populaire là-bas où plus d’un million de personnes en consomment régulièrement, selon le média Brut. Malgré son interdiction en France, de nombreux consommateurs arrivent à acheter sur Internet. La faute aux réseaux sociaux, selon nos confrères de Sud-Ouest. D’après le journal, le nombre de vidéos TikTok publiées avec le mot-clé “snus”, “s’élève à plus d’un milliard”.

Le snus est un produit dangereux pour la santé. Le fait de le placer sur la peau fine de la gencive décuple l’effet de la nicotine. “Certes, on ne brûle pas de tabac, mais le taux de nicotine absorbé est très important : une dose consommée durant vingt à trente minutes équivaut à trois cigarettes”, indique à 20 Minutes, Stéphanie Ladel, médecin en addictologie.

“Dans ces sachets, on a différents dosages et donc on peut aller de trois milligrammes jusqu’à des dosages de vingt milligrammes de nicotine par sachet. À titre de comparaison, lorsqu’on consomme une cigarette, on a entre un et deux milligrammes de nicotine par cigarette fumée” explique à RTL Info Adrien (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Épidémie de grippe : pourquoi est-elle aussi forte cette année ?
Génotype : voici pourquoi vous devez réaliser le test de compatibilité avant de faire des enfants
Retrouver l'odorat : où en est la recherche médicale ?
Quelles boissons aident à arrêter de fumer ?
Audition : d’où viennent les acouphènes ?