Publicité

"C'est notre sauveur": aux États-Unis, les républicains continuent de croire en Donald Trump

Donald Trump lors d'un meeting à l'aéroport de Sioux Gateway à Sioux City dans l'Iowa, le 3 novembre 2022 - Stephen MATUREN / Getty Images via AFP
Donald Trump lors d'un meeting à l'aéroport de Sioux Gateway à Sioux City dans l'Iowa, le 3 novembre 2022 - Stephen MATUREN / Getty Images via AFP

"Un sauveur", "un homme qui a du courage" et qui "inspire beaucoup" le peuple américain. Voilà comment était décrit Donald Trump ce samedi par ses partisans à Latrobe, en Pennsylvanie, peu avant le meeting de l'ancien président américain.

Le milliardaire s'est jeté à corps perdu dans les derniers jours de la campagne des midterms, multipliant cette semaine les prises de parole dans les États-clés. Et qu'importe les polémiques ou les affaires judiciaires, Donald Trump continue d'être adoré par ses supporters. Il semble être bien parti pour se lancer de nouveau dans la course à la Maison Blanche.

Trump veut "une vague rouge géante"

Une victoire du Parti républicain aux élections de mi-mandat et l'arrivée de nombreux "bébés-Trump" à la Chambre des représentants serait une parfaite rampe de lancement pour l'ancien président américain. Cette semaine, Donald Trump a affirmé qu'il allait "très probablement" se représenter à la présidentielle américaine de 2024.

"Je vous promets que dans très très très peu de temps, vous allez être tellement heureux", a glissé l'ancien président en meeting ce samedi.

"Si vous voulez mettre fin à la destruction de notre pays et sauver le rêve américain alors, ce mardi, vous devez voter républicain pour une vague rouge géante", a lancé Donald Trump. "Nous sommes à trois jours des plus importantes élections de l'Histoire des États-Unis", a-t-il martelé.

"Un coup de semonce pour le président Biden"

Dans le même temps, les démocrates s'inquiètent des sondages favorables à Trump et au Parti républicain. Joe Biden multiplie les interventions sur les réseaux sociaux et en meeting. L'ancien président Barack Obama a lui aussi fait de nombreuses réunions publiques ces derniers jours.

Dans la dernière ligne droite de ces élections très serrées, chaque camp essaie de mobiliser ses partisans d'aller voter. Chaque vote sera décisif d'autant plus que le parti démocrate craint une contestation des résultats dans certaines circonscriptions clés.

Une crainte ravivée par les propos de Donald Trump et de ses supporters. "L'homme actuellement au pouvoir (Joe Biden) est un escroc et c'est un scandale", assure Angel Schult, fan de l'ancien président au point de mettre un t-shirt "Make America Great Again" à son fils encore en poussette.

Un cacique républicain du Sénat, Rick Scott, a pronostiqué mardi soir "un coup de semonce pour le président Biden". Confiants, les républicains "accepteront" tous les résultats des scrutins, qu'ils gagnent ou qu'ils perdent, a promis la présidente du parti, Ronna McDaniel, sur CNN.

Article original publié sur BFMTV.com