Publicité

"C'est pas mon pote" : Catherine Ringer réagit à sa vidéo malaisante avec Emmanuel Macron

Bestimage / Capture d\'écran BFM TV
Bestimage / Capture d\'écran BFM TV

Crédits photo : Bestimage / Capture d'écran BFM TVCe n'est probablement pas l'image qu'elle aurait aimé qu'on retienne le plus. Ce vendredi 8 mars, en cette Journée internationale des droits des femmes, avait lieu la cérémonie de scellement de l'inscription de la "liberté garantie" de recours à l'IVG (Interruption volontaire de grossesse) dans la Constitution française. Pour célébrer ce moment historique, c'est Catherine Ringer qui a été choisie pour interpréter "La Marseillaise", dans une version aux paroles légèrement modifiées pour correspondre à la situation : « Aux armes citoyens, citoyennes / Formons nos bataillons / Marchons, et chantons cette loi pure dans la Constitution ». Largement applaudie après sa prestation, Catherine Ringer est descendue de scène, suivie par Emmanuel Macron qui lui tenait la main. Mais visiblement excédée par l'insistance du président de la République, lui posant les mains sur l'épaule, la leader des Rita Mitsouko s'est dégagée pour s'éloigner.

"Je n'étais pas hyper à l'aise"


Cette petite séquence, d'à peine quelques secondes, a été très commentée et partagée en masse sur les réseaux sociaux. Ainsi, Catherine Ringer a-t-elle mis "un vent" à Emmanuel Macron ? « Pas du tout » a-t-elle répondu ce week-end dans l'émission de Julia Vignali sur Europe 1 : « C'est simplement que je trouvais que ce n'était pas le moment ». L'interprète de "Marcia Baila" a ainsi rappelé le véritable déroulé de la séquence : « Il m'a saluée, il avait l'air très content, il est venu me faire un baise-main, déjà, c'était bien, mais je n'étais pas hyper à l'aise. J'ai essayé de lui en faire un, il n'a pas voulu. Et après il...

Cliquez ici pour voir la suite


A lire aussi :

Catherine Ringer revisite La Marseillaise
Catherine Ringer victime d'une "mauvaise chute"
Catherine Ringer : "C'est un gros coup de fatigue"