Publicité

C'est l'un des plus grands mystères du cinéma : d'où viennent les cicatrices du Joker dans The Dark Knight ?

Warner Bros.
Warner Bros.

Arnold Schwarzenegger est-il en train de rêver à la fin de Total Recall ? La toupie de Dom Cobb s'arrête-t-elle de tourner une fois le générique d'Inception lancé ? Que contient exactement le dernier paquet FedEx que doit livrer Tom Hanks dans Seul au Monde ?

Depuis toujours, le cinéma est rempli de mystères, et nombreux sont les films qui choisissent de ne pas offrir toutes les réponses à leurs spectateurs, préférant laisser planer une interrogation sur un détail plus ou moins important de leur intrigue.

Les énigmes de Nolan

Grand adepte des énigmes et des mystères - ce n'est pas pour rien que le logo de sa maison de production représente un labyrinthe - Christopher Nolan est de ces cinéastes qui comptent régulièrement sur l'intelligence et l'imagination de leurs fans pour combler un vide, volontairement laissé par le scénario.

Ainsi, dans The Dark Knight, deuxième volet de sa légendaire trilogie dédiée aux aventures de Batman, le réalisateur a délibérément choisi de ne jamais révéler au public comment le Joker s'était fait ses terribles cicatrices au visage.

Mémorablement interprété par Heath Ledger, le terrifiant antagoniste du long métrage est en effet un personnage extrêmement mystérieux, dont on ignore à peu près tout, et notamment l'origine de ses ignobles balafres.

Pourtant, par deux fois dans le film, il apporte lui-même une explication concernant lesdites blessures.

Lire la suite sur AlloCiné

C'est l'un des plus grands mystères du cinéma : Schwarzenegger est-il en train de rêver à la fin de Total Recall ?

C'est l'un des plus grands mystères du cinéma : dans Blade Runner, Harrison Ford est-il un Réplicant ou un être humain ?