Publicité

"C'est insultant": le remake de "Blanche-Neige" de Disney critiqué par le fils de son premier réalisateur

Le nouveau remake de Blanche-Neige par Disney, avec dans le rôle principal l'actrice d'origine colombienne Rachel Zegler (West Side Story), a été vivement critiqué par David Hand, fils du réalisateur du film d'origine sorti en 1937.

Son père, lui aussi nommé David Hand, et Walt Disney "se seraient retournés dans leur tombe" alors que le studio "détruit" leur création, a-t-il affirmé dans une interview publiée vendredi dans les colonnes du journal britannique The Telegraph.

Dans cette nouvelle adaptation du conte des frères Grimm, les sept nains ont été remplacés par des "créatures magiques". Le film ne sera d'ailleurs pas une histoire d'amour et mettra en scène Blanche-Neige en héroïne féministe:

"Elle ne sera pas sauvée par le prince et ne rêvera pas de trouver son grand amour", avait déclaré l'année dernière Rachel Zegler dans une interview à Entertainment Weekly où elle affirmait qu'elle trouvait également la première version "très datée".

"Ils inventent de nouvelles choses wokes"

David Hand fils, qui a travaillé chez Disney dans les années 1990, assure avoir été choqué par ces propos: "C'est un autre concept. Je suis contre. Je sais que mon père et Walt se seraient opposés à cela", martèle l'homme de 91 ans.

"C'est pathétique de voir les choses de cette façon-là", a-t-il ajouté. "J'ai peur de ce qu'ils vont faire aux premiers films [de Disney]. Leurs pensées sont si radicales de nos jours. Ils changent les histoires. Ils changent les raisonnements des personnages."

Et de poursuivre: "Ça ne ressemble plus aux histoires d'origine. Ils inventent de nouvelles choses wokes et ça ne me plaît pas beaucoup. Je trouve même que c'est insultant. Il n'y a aucun respect pour le travail de Disney et celui de mon père."

Selon lui, Disney "ne devrait pas s'emparer d'un classique pour le réécrire. Prenez autre chose. Inventez de nouveaux personnages. Si vous souhaitez le faire, ok, mais ne détruisez pas un classique ou une œuvre d'art."

"Retour en arrière"

Peter Dinklage, acteur atteint de nanisme, avait accusé dans un podcast en 2022 Disney d'"hypocrisie" et de "retour en arrière" pour avoir choisi de réaliser une version en live-action de son classique Blanche-Neige et les Sept Nains.

"D'un côté, vous êtes progressiste [en embauchant une actrice d'origine colombienne, NDLR], et de l'autre, vous continuez à mettre en avant cette foutue d'histoire rétrograde de sept nains qui vivent ensemble dans une grotte - mais qu’est-ce que vous faites? N’ai-je rien fait pour faire avancer la cause à mon échelle? Je suppose que je ne suis pas assez fort".

"Pour éviter de renforcer les stéréotypes du film d’animation d'origine, nous adoptons une approche différente avec ces sept personnages, et nous avons consulté des membres de la communauté des nains", avait répondu Disney dans un communiqué.

Ce nouveau film sera réalisé par Marc Webb (The Amazing Spider-Man). Rachel Zegler donnera la réplique à Gal Gadot, qui a décroché le rôle de la méchante belle-mère. Sortie prévue le 20 mars 2024.

Article original publié sur BFMTV.com