Publicité

"C'est inespéré pour ces chanteurs..." : Amanda Lear refuse de faire la tournée "Stars 80"

Bestimage
Bestimage

Crédits photo : BestimagePour son retour au théâtre, Amanda Lear campe une comtesse richissime et acariâtre dans "L'argent de la vieille", une pièce adaptée de la comédie italienne Luigi Comencini où « tous les coups sont permis ». Aussi drôle que cynique, le spectacle rencontre un franc succès en billetterie depuis février et se joue jusqu'au 21 avril au Théâtre Libre, à Paris. Invitée de Bernard Montiel dans l'émission "Une heure avec..." dimanche sur RFM, l'iconique comédienne s'est vue qualifiée de "reine du boulevard", un terme qui l'amuse beaucoup. « C'est très curieux, ça fait des années qu'en France on cherche la fameuse "reine du boulevard", comme on a la nostalgie des Jacqueline Maillan, des Micheline Dax, des Maria Pacôme, qui ne sont plus là aujourd'hui. On cherche tout le temps "la nouvelle reine du boulevard" alors un coup c'est Chantal Ladesou, un coup c'est Isabelle Mergault... Mais c'est vrai qu'on cherche ce genre d'actrice sur laquelle on peut bâtir une pièce. Et moi j'ai de la chance d'avoir des auteurs qui travaillent pour moi complètement, qui me connaissent bien, écrivent mes vannes. C'est un gros avantage » sourit l'actrice, peintre, ancienne muse de Dali mais aussi chanteuse, dont la voix inimitable résonne sur les chaînes de télévision depuis des mois grâce à la publicité du parfum Coco Mademoiselle de Chanel.

"Un problème d'ego"


On l'oublie souvent Amanda Lear possède un répertoire musical faste comprenant 21 albums dont le cultissime "Sweet Revenge" (1978) et des collaborations de prestige avec Giorgio Moroder ou David Bowie, avec lequel elle a enregistré une chanson jamais sortie. « Je sais que mon méti...

Cliquez ici pour voir la suite


A lire aussi :

Amanda Lear : une chanson avec David Bowie
Amanda Lear : sa pub Chanel lui rapporte peu
Amanda Lear, un homme ? Sa réponse cash !