Publicité

"C'est la chose qui m'a plus choquée" : Charline Vanhoenacker revient à cœur ouvert sur la polémique Guillaume Meurice (VIDÉO)

C'est une affaire qui a fait beaucoup de bruit. Le 29 octobre dernier, dans une chronique tenue dans l'émission Le Grand Dimanche Soir sur France Inter, où il évoquait notamment le conflit israélo-palestinien, Guillaume Meurice a suscité une grande polémique après avoir tenu des propos controversés sur Benyamin Netanyahou, le Premier ministre d'Israël : "Halloween approche et tout le monde commence à chercher un déguisement pour faire peur. En ce moment, le déguisement Netanyahou marche pas mal. C’est une sorte de nazi, mais sans prépuce."

Ce jeudi 7 mars, sur le plateau de C à vous, Charline Vanhoenacker, la présentatrice du Grand Dimanche Soir, est revenue sur cette polémique qui l'avait poussée à se retirer de l'antenne pour se reposer : "On a réussi à surmonter. Ça a été quand même difficile parce que c'est une polémique qui a pris des proportions assez inédites. Nous en tant qu'humoristes, on s'empare des polémiques. Et là, on s'est retrouvé autour d'un truc qui a pris des proportions tellement démesurées."

À lire également

En deuil, Michel Drucker rend hommage un être cher : "Je ne t’oublierai jamais"

Par la suite, Charline Vanhoenacker a expliqué que cette affaire avait beaucoup touché l'ensemble de son équipe : "Je pense qu'on en est sortis plus fort parce qu'on se connaît depuis dix ans, qu'on est amis, qu'on est soudés… Ça nous a beaucoup ébranlés. On a beaucoup débattu dans l'équipe. Moi, j'ai compris que c'était tendu donc il fallait mettre des balises pour expliquer aux auditeurs et les rassurer sur nos intentions etc."

Pour Charline Vanhoenacker, le fait le plus marquant est d'avoir été convoquée par la police judiciaire, chose qu'elle a encore du mal à accepter aujourd'hui : "Ce que je retiens de tout ça, c’est que Guillaume s’est retrouvé à la PJ, et moi aussi. C'est la chose qui m'a plus choquée. En 2023, je suis interrogée pendant 2h15 à la police judiciaire. C’est ce qui m’a le...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi