Publicité

"C'est en moi, c'est mon football", Benzia raconte son but d'anthologie avec l’Algérie

Son enchaînement a fait le tour du monde sur les réseaux sociaux, et on comprend pourquoi. Auteur d'un but sublime avec l'Algérie, mardi face à l'Afrique du sud (3-3), Yassine Benzia s'est rappelé au bon souvenir des amateurs de foot, lui qui connaît une trajectoire de carrière moins pétillante qu'attendue.

Titularisé par Vladimir Petkovic pour cette rencontre amicale, le joueur de 29 ans s'est fendu d'un doublé, dont un incroyable geste acrobatique qu'il a décortiqué pour L'Equipe. "Honnêtement, ça va très vite, admet-il. En une touche, je me lève le ballon avec le pied droit et j'enchaîne de manière acrobatique avec le gauche. (...) Je sais que ça peut paraître dingue un tel geste mais je ne me suis pas surpris. C'est en moi, c'est mon football. En jeunes à Lyon, j'ai joué comme numéro 9. J'ai toujours eu du flair et toujours eu des repères dans la surface de réparation."

"Finalement, le plan se déroule comme on l'avait imaginé"

Un geste qui a impressionné son sélectionneur et toute l'Algérie... mais sur lequel il a eu le malheur de se blesser. "Je sens un petit truc au niveau de l'ischio mais rien de méchant. Tout le monde me saute dessus. Je rigole parce que je sais que j'ai mis un but de fou", poursuit Benzia, qui sera remplacé peu après son but d'anthologie.

Rappelé par l'Algérie cinq ans et demi après sa dernière sélection, l'ancien crack de l'Olympique lyonnais évolue désormais à Qarabag, en Azerbaïdjan. Malgré cet exode loin du haut niveau européen (même si Qarabag a bien failli éliminer le Bayer Leverkusen en 8e de finale de la Ligue Europa), le joueur passé par Lille ou Dijon entend bien faire son retour dans un championnat "plus compétitif" dans un avenir proche.

"Cette saison, j'ai pu jouer déjà quarante matches et être vu en Ligue Europa. J'avais des propositions en Ligue 2, en France, mais je ne me voyais pas à ce niveau. Je fais une belle saison, j'en suis heureux (13 buts, 10 passes décisives en 41 matches toutes compétitions confondues). Finalement, le plan se déroule comme on l'avait imaginé."

Article original publié sur RMC Sport