Publicité

"C'est pour ça que je fais de la politique": Darmanin revient sur la mort de son neveu, poignardé par le mari de sa sœur

Gérald Darmanin est revenu sur un épisode de sa vie ce dimanche sur RTL, sur lequel il revient rarement: la mort de son neveu. Ce dernier, Boris, a été poignardé en octobre 1993 par son père, qui se suicidera après son geste.

"C'est évidemment quelque chose qui a profondément touché ma famille." Samedi, sur RTL, Gérald Darmanin est revenu sur un épisode de sa vie, sur lequel il s'ouvre rarement: la mort de son neveu. Ce dernier, Boris, a été poignardé en octobre 1993 par le mari de sa sœur, qui se suicidera après son geste. Le ministre de l'Intérieur avait 10 ans.

"Ma sœur est vivante, elle a refait sa vie. Mon père est mort, je crois qu'il a somatisé (avoir une réponse physique, organique à un stress psychologique, ndlr) ce drame ignoble", a ajouté le locataire de Beauvau.

Avant de poursuivre: "Ma sœur était divorcée. Sans doute, on dirait aujourd'hui qu'elle était victime de violences conjugales, ce qui est tout à fait vrai: elle était frappée par son mari, dans un divorce qui se passait extrêmement mal."

"Une volonté de protéger les autres"

Gérald Darmanin estime qu'ils auraient "tous dû voir que [son] neveu était en danger". Et considère que cela a renforcé son envie d'entrer en politique:

"J'en ai tiré sans doute une volonté de protéger les autres. C'est pour ça que je fais de la politique d'ailleurs (…) J'étais très jeune, j'avais dix ans, mais je garde ce souvenir ancré en moi, dans la conséquence que ça a eu pour la vie familiale."

C'est la deuxième fois, en quelques mois, que l'ancien maire de Tourcoing revient sur cet événement, après en avoir parlé en octobre 2022, sur le plateau de "Face à Baba", sur C8. Il avait expliqué comprendre la "dévastation" que la mort d'un enfant peut causer à une famille, au moment de la mort de la jeune Lola.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Darmanin contre la "Bordélisation" du pays