Publicité

Cerveau : qu'est-ce que l'onde de la mort ?

Le passage de la vie à la mort ne se fait pas en une seconde. Le corps met quelques minutes avant d’être inerte. Rien que dans le cerveau, les lumières s’éteignent une à une. Lorsque l’organe est privé d’oxygène, l’activité électrique du cortex cérébral s’arrête. Il se produit alors “l’onde la mort”, expliquent des chercheurs français dans une récente étude.

Que se passe-t-il ? Lorsque le cerveau ne reçoit plus d’oxygène, ses réserves en ATP, le carburant des cellules, chutent, entraînant entre autres une perturbation de l’équilibre électrique des neurones, indique l’Institut du Cerveau de Paris.

“Les circuits neuronaux semblent d’abord s’éteindre… Puis on observe un sursaut d’activité cérébrale et notamment une augmentation des ondes de type gamma et bêta”, explique Séverine Mahon (Inserm), chercheuse en neurosciences. “Ce sont des ondes habituellement associées à une expérience consciente. Dans ce contexte, il est possible qu’elles soient impliquées dans les expériences de mort imminente que rapportent certaines personnes ayant survécu à un arrêt cardio-respiratoire.”

Puis, les neurones cessent de fonctionner de manière non pas brutale mais progressive. Au moment de l’arrêt de leur activité se produit alors un “silence électrique” qui est illustré par un électroencéphalogramme (EGG) plat. Il est interrompu par la fameuse “onde de la mort”, une onde de grande amplitude initiée dans le cortex cérébral, surnommé matière grise, qui se propage comme une vague et s’attaque au cerveau, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les bactéries en trop grand nombre dans le sperme, coupables de l’infertilité
Nos astuces pour se débarrasser naturellement des glaires dans la gorge
Perrier, Vittel, Hépar, Cristaline : c'est quoi ce nouveau scandale des bouteilles d'eau ?
Et si on diagnostiquait Alzheimer avec une simple prise de sang ?
Nouveau Ça M’intéresse : le sommaire du mois de février