Publicité

Certina, nouvelle étoile de la galaxie Swatch

La Certina DS Action Diver témoigne de l’intérêt porté par la marque à l’univers du sport et au monde marin. - Credit:Denys Rylov
La Certina DS Action Diver témoigne de l’intérêt porté par la marque à l’univers du sport et au monde marin. - Credit:Denys Rylov

L'arrivée sur le marché français d'une nouvelle entité du groupe Swatch ne passe pas inaperçue. Une marque inédite signifie en effet pour les amateurs un choix de montres susceptibles d'exprimer un esprit différent.

Dans le cas de Certina, il ne s'agit pas d'une création à proprement parler puisque sa naissance remonte à 1888 (elle est entrée dans le giron du SMH, futur Swatch Group, en 1983). De plus, une certaine présence en France s'était manifestée de façon fugace dans le passé. Mais, aujourd'hui, c'est à un retour en force auquel on assiste.

Quel est le but du Swatch Group ? Ce géant de l'horlogerie dispose déjà d'un très large portefeuille de maisons – notamment Breguet, Blancpain, Omega, Jaquet Droz, Glashütte Original, Longines, Tissot, Hamilton, Rado, Mido et Swatch, chacune se positionnant sur un créneau tarifaire particulier. L'ambition affichée, qui repose sur une notion de complémentarité, consiste à insérer les montres de sport Certina dans le segment de prix moyen de la gamme du groupe, entre Tissot et Mido. Sa fourchette de prix s'établira approximativement entre 600 et 1 000 euros.

Certina, des plus hauts sommets au coeur des abysses

Fondée à la fin du XIXe siècle à Granges, en Suisse, par les frères Adolf et Alfred Kurth, l'entreprise prend en 1938 son nom définitif de Certina (du latin certus, « certain », « sûr »). De fait, la marque brille par la fiabilité de ses garde-temps, séduisant sportifs, explorateurs et baroudeurs. C'est à leur in [...] Lire la suite