Publicité

Le Centre Pompidou va fermer pour travaux de 2025 à 2030

Le centre Pompidou de Paris, photographié ici en 2017, va fermer de fin 2025 à 2030 pour travaux.
Le centre Pompidou de Paris, photographié ici en 2017, va fermer de fin 2025 à 2030 pour travaux.

MUSEE - Travaux décalés. Le Centre Pompidou de Paris, l’un des plus importants musées d’art moderne et contemporain au monde, fermera complètement pour travaux fin 2025 et rouvrira en 2030, a annoncé mercredi 10 mai la ministre de la Culture, Rima Abdul Malak.

Annoncés en 2021 par la ministre de la Culture d’alors, Roselyne Bachelot, ces travaux de modernisation et de désamiantage, qui coûteront 262 millions d’euros, devaient initialement s’étendre de 2023 à 2027, année des 50 ans de l’établissement.

En 2021, Roselyne Bachelot avait expliqué qu’elle avait arbitré entre deux options : restaurer le Centre en le maintenant ouvert ou la fermeture complète. « J’ai choisi la seconde, car elle s’avérait moins longue dans le temps, et un peu moins chère », confiait la ministre. On savait déjà que les travaux attendraient finalement la fin des Jeux olympiques et paralympiques, durant l’été 2024. Mais ils sont finalement reportés de plus longtemps encore.

Où voir les œuvres pendant les travaux ?

Ces travaux de rénovation doivent permettre à terme de désamianter totalement le bâtiment et de répondre aux normes de sécurité, techniques et énergétiques en vigueur, avait rappelé fin 2021 le directeur du musée Laurent Le Bon. Le centre, inauguré en 1977, n’a jamais connu de travaux de cette ampleur. Mais ces rénovations sont jugées indispensables en raison de la corrosion et de l’usure affectant l’immense bâtiment qui abrite des collections très importantes d’art moderne et contemporain, de vastes espaces d’expositions et une très grande bibliothèque notamment.

À la réouverture, les espaces du musée garderont le même positionnement mais l’accrochage sera repensé dans une « perspective pluridisciplinaire ». De nouveaux espaces pour la jeunesse sont prévus, ainsi que l’agrandissement de sa bibliothèque. Le Monde indiquait aussi il y a quelques jours que les visiteurs auront accès au toit-terrasse. Objectif affiché : pouvoir tenir tête à la Bourse du commerce et son bâtiment flambant neuf rénové par François Pinault ou à la Fondation Louis Vuitton et son impressionnant écrin moderne voulu par Bernard Arnault.

Va désormais se poser une double question : que va devenir le millier de personnes travaillant actuellement dans le musée et les collections qui y sont visibles vont-elles être redéployées dans d’autres lieux culturels ?

À voir également sur Le HuffPost :

Richard Rogers est mort, le co-architecte du centre Pompidou avait 88 ans

Claudette Colvin honorée au Centre Pompidou pour la sortir de l’ombre de Rosa Parks