Publicité

Tout cela je te le donnerai sur France 2 : “Mon personnage cache de lourds secrets”... Les confidences de Bruno Solo

François LEFEBVRE - FTV - INCOGNITA
François LEFEBVRE - FTV - INCOGNITA

Ce jeudi 8 février, Bruno Solo est à l’affiche de Tout cela je te le donnerai, une saga familiale moderne dans laquelle il prête ses traits à Richard, un ancien gendarme tout juste à la retraite qui va mener l’enquête sur la mort suspecte d’Aymeric, fils d’une famille puissante. Pour découvrir la vérité, il va travailler avec Manuel Ortigosa (David Kammenos), le mari du défunt. Ensemble, ils vont percer à jour les secrets de cette famille.

A l’occasion du Festival de la Fiction française de La Rochelle, AlloCiné a rencontré Bruno Solo pour qu’il nous parle de la série, mais aussi de ce rôle à contre-emploi.

AlloCiné : Vous êtes ce jeudi au casting de la mini-série Tout cela je te le donnerai. Est-ce que vous pouvez nous parler de la fiction ainsi que de votre rôle ?

Bruno Solo : La série est adaptée d’un romain espagnol, Tout cela je te le donnerai de Dolores Redondo qui est un immense best seller en Espagne et dans le monde. C’est une saga familiale lourde de secrets.

C’est également l’histoire de deux hommes, qui n’avaient aucune raison de se rencontrer, et qui vont devoir travailler ensemble pour découvrir la vérité. Ils sont très différents, ne serait-ce que physiquement.

D'un côté, on a une sorte de Don Quichotte, un homme très grand et très mince, et de l’autre on a moi, un homme trapu. Manuel est homosexuel, érudit, brillant, sombre… Et il va rencontrer ce type réac, conservateur, visiblement résigné qui cache de lourds secrets.

Lire la suite sur AlloCiné

Caméra Café, 20 ans déjà : "On a toujours représenté deux personnages un peu monstrueux"... Les confidences de Bruno Solo et Yvan Le Bolloc'h

"On a fait le tour" : Bruno Solo annonce la fin définitive de Caméra Café

Après Peaky Blinders, Cillian Murphy sera directeur d'école pour Netflix

Plus belle la vie : pour arriver à ses fins, Zoé piège Léa

"Nous n'imaginions pas qu’ils étaient dans le monde entier" : comment Netflix a enquêté sur Raël et son mouvement

Demain nous appartient : "Je n’ai pas eu à chercher l'émotion très loin"... Clémence Lassalas (Charlie) se confie sur sa dernière scène de tournage