Publicité

La cause de la mort de Jean-Marc Vallée, le réalisateur de "Big Little Lies", révélée

Jean-Marc Vallée en  février 2019 - Frazer Harrison / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Jean-Marc Vallée en février 2019 - Frazer Harrison / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Sa mort, le 26 décembre 2021, avait laissé Hollywood sans voix. Le réalisateur canadien Jean-Marc Vallée, connu pour avoir notamment signé Dallas Buyers Club, Big Little Lies et Sharp Objects, disparaissait alors de manière brutale à l'âge de 58 ans.

Quatre mois après, la cause de sa mort a été révélée par sa famille dans un communiqué publié mercredi soir. Selon le rapport du médecin légiste, le réalisateur est mort des suites d'une crise cardiaque.

Un précédent communiqué avait précisé que la mort de Jean-Marc Vallée n'avait pas été causée par "l'intervention d'un tiers, un acte volontaire ou une maladie connue."

"Nous sommes éternellement reconnaissants et nous espérons que sa créativité continuera d'inspirer et de guider les gens de cette industrie, qu'il aimait tant", ont indiqué ses enfants. Une cérémonie en son honneur sera prochainement organisée.

Acclamé par la critique

Né en 1963 à Montréal au Québec, Jean-Marc Vallée s'était fait connaître du grand public en 2005 avec C.R.A.Z.Y., sur un ado qui tente d'assumer son homosexualité dans un milieu catholique et traditionaliste.

Le réalisateur avait par la suite décroché une nomination aux Oscars pour le meilleur montage avec Dallas Buyers Club, sorti en 2013, et pour lequel Jared Leto et Matthew McConaughey ont tous deux remporté des statuettes.

L'année suivante, Jean-Marc Vallée avait dévoilé Wild avec Reese Witherspoon pour tête d'affiche - un long-métrage lui aussi acclamé par la critique, et qui avait reçu de nombreuses nominations.

Quatre ans plus tard, c'est sur petit écran que Jean-Marc Vallée avait rencontré son plus grand succès public, avec la série Big Little Lies, portée par un quintette de stars: Reese Witherspoon, Nicole Kidman, Laura Dern, Shailene Woodley et Zoë Kravitz.

Article original publié sur BFMTV.com