Casse-tête chinois (NRJ 12) Cyclone, syndicats américains... Le tournage compliqué de Cédric Klapisch

·1 min de lecture

La vie du globe-trotteur Xavier (Romain Duris) a bien changé. Fini les années d’insouciance à Barcelone et à Saint-Pétersbourg. Désormais quadra et écrivain désargenté, il doit affronter la séparation d’avec sa compagne Wendy (Kelly Reilly) qui lui a préféré un riche et bel Américain. Humilié, il s’expatrie à New York pour assurer la garde alternée de ses deux enfants. Il va retrouver Martine (Audrey Tautou) et Isabelle (Cécile de France), le temps d’un chassé-croisé sentimentalo-romantique drôle et émouvant…

Ne pas décevoir le public
Qui pourrait imaginer que cette comédie si légère fut un authentique casse-tête à réaliser ? Les difficultés débutent dès l’écriture du scénario, que Cédric Klapisch met plus d’une année à boucler, dans la douleur : "C’était compliqué de se mettre dans la peau d’un homme de 40 ans, période de crise par excellence. En plus, j’avais la pression des spectateurs qui attendaient ce troisième volet de pied ferme…" Le réalisateur tient à tourner à New York, ville cosmopolite où il a suivi ses études de cinéma dans les années 80. Mais la mégapole a bien changé : "C’est effarant ! Je me souviens d’une ville dangereuse, avec des quartiers interdits, et je découvre des rues sûres, pleines de gens aimables…" Sa joie va être de courte durée : quadrillée par la police, mise en coupe réglée par des services municipaux sourcilleux, Manhattan n’est pas vraiment l’endroit idéal pour débarquer avec une équip... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles