Publicité

Casques sur la tête, Emmanuel et Brigitte Macron visitent le chantier de Notre-Dame

Le 8 décembre 2024, dans un an jour pour jour, Notre-Dame de Paris devra rouvrir. Afin de vérifier l’avancée des travaux sur le chantier de la cathédrale théâtre d’un incendie dévastateur le 15 avril 2019, le président Emmanuel Macron s’est rendu sur place. Il était accompagné de son épouse Brigitte, tous deux la tête protégée par un casque.

Le chef de l’État a notamment profité de ce compte à rebours pour annoncer que de nouveaux vitraux contemporains seraient réalisés pour porter « la marque du XXIe siècle ». C’est sur les chapelles latérales sud de cette partie du bâtiment que les nouveaux vitraux seront posés, à l’issue d’un concours « qui permettra aux artistes contemporains de soumettre, sur la base d’une commande qui va être passée ».

Les anciens vitraux, toujours en bon état, seront alors retirés et présentés dans ce qui deviendra un musée de l’œuvre de Notre-Dame. Il sera installé dans les locaux de l’Hôtel-Dieu. On y retrouvera également le coq tombé le 15 avril.

À lire aussi Notre-Dame en route vers la renaissance

La flèche posée à l’identique

La flèche perchée à 96 mètres, détruite par les flammes, sera de son côté reposée à l’identique, selon le souhait du président. Elle a refait son apparition ces derniers jours sous les échafaudages, alors que sa croix a été ajoutée mercredi. Le coq emblématique sera pour sa part installé après sa bénédiction selon la tradition catholique.

Emmanuel Macron a symboliquement donné le dernier coup de burin à l’insc...


Lire la suite sur ParisMatch