Publicité

Casino : qui pourrait se mettre sur les rangs pour reprendre les 26 magasins toujours sur le carreau ?

Casino : qui pourrait se mettre sur les rangs pour reprendre les 26 magasins toujours sur le carreau ?

Dans le cadre de sa réorganisation, le groupe de distribution Casino, en pleine restructuration, a cédé la quasi-totalité de ses hypermarchés à Intermarché, Auchan et Carrefour : 164 magasins reviennent à Intermarché, 98 à Auchan et 31 à Carrefour. Mais dans le lot, 26 points de vente sont sur le carreau car personne n’en veut. La raison ? Des implantations non stratégiques et un état de délabrement qui nécessiterait des investissements trop conséquents pour les remettre sur pied.

Voici la liste des magasins qui cherchent un repreneur :Moissac (Tarn-et-Garonne), Malestroit (Morbihan), Agen Le passage (Lot-et-Garonne), Torcy (Seine-et-Marne), Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire), Dijon (Côte-d'Or), Toulouse Basso Cambo (Haute-Garonne), Niort Chauray (Deux-Sèvres), Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), Bourges (Cher), Brest (Finistère), Aurillac (Cantal), Saint-Michel-sur-Orge (Essonne), Lannion (Côtes-d'Armor), Saint-Jean-de-Losne (Côte-d'Or), Échirolles (Isère), Marseille 14ème arrondissement Saint-Gabriel (Bouches-du-Rhône), Vénissieux (Rhône), Montpellier Odysseum (Hérault), Valentigney (Doubs), Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine), Goussainville (Val-d'Oise), Nantes (Loire-Atlantique), Paris 8ème avenue Franklin Roosevelt, Paris 16ème rue de la Pompe, Malemort-sur-Corrèze (Corrèze).

Quel est l’avenir de ces laissés-pour-compte, qui emploient, selon nos calculs, plus de 1 400 salariés ? Selon le porte-parole des futurs repreneurs de Casino (le consortium composé des hommes d’affaires Daniel (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Habitat : «Toutes nos économies sont parties en fumée», les clients lésés témoignent
Motorola présente son tout nouveau téléphone qui s’enroule autour du poignet
Casino : le groupe de distribution est sauvé
Consommation : de nombreux fromages rappelés pour risque de listeria
Salon de l’Agriculture : êtes-vous prêts à payer plus cher pour des produits français ?