Publicité

« Cartons rouges » contre Macron : on a suivi l’action syndicale pour la finale de la Coupe de France

RETRAITES - « Ici, c’est du sport, pas de la politique ! » Avant la finale de la Coupe de France de football, ce samedi 29 avril au Stade de France, des dizaines de militants syndicaux ont entrepris de distribuer aux supporteurs des « cartons rouges » contre la réforme des retraites et de quoi siffler le président de la République, toujours au cœur d’une crise sociale.

Par cette initiative, l’intersyndicale, toujours vent debout contre la loi controversée entreprise par Emmanuel Macron, a voulu profiter de la venue du chef de l’État au Stade de France pour inciter les spectateurs à l’interpeller, si possible 49 minutes et 30 secondes après le début du match, en référence à l’article 49.3 de la Constitution utilisée pour passer en force la réforme en mars dernier.

Comme vous pouvez le voir dans notre reportage vidéo en tête d’article, nous avons suivi cette action qui a provoqué des réactions divergentes parmi les supporters, entre refus de politiser la rencontre sportive et volonté de faire entendre sa colère.

Au moment prévu, peu de cartons rouges ont été brandis, et seuls quelques timides sifflets se sont fait entendre, rapidement couverts par les chants des supporters.

Quant à Emmanuel Macron qui, avant le match avait salué les joueurs des deux équipes à la sortie des vestiaires, il n’est pas descendu sur la pelouse comme le veut parfois la coutume, et est resté dans la tribune après la rencontre pour remettre le trophée aux Toulousains.

À voir également sur Le HuffPost :

La note de la France dégradée ? « Un carton rouge adressé au gouvernement », cingle Éric Coquerel

Macron au Stade de France : D’autres présidents avant lui ont essuyé des sifflets