Publicité

Cartel du pneu : les manufacturiers dans le viseur de l'Europe

Les fabricants de pneu sont dans le viseur de la Commission européenne. Cette dernière vient de déclencher des inspections inopinées chez plusieurs fabricants de pneumatiques, dont Michelin, Continental, Nokian et Goodyear, suite à des suspicions concernant une possible entente sur les prix au sein de l'industrie.

L'organe de régulation de la concurrence de l'Union européenne a exprimé ses craintes quant à une coordination des prix entre différentes entreprises du secteur.

Qui sont les fabricants de pneus concernés ?

Bien que la Commission n'ait pas révélé les noms spécifiques des entreprises sous enquête, elle a précisé que les produits visés par ces inspections sont des pneus neufs de remplacement destinés aux voitures particulières, camionnettes, camions et autobus, vendus en Europe. De son côté, Michelin n'a pas tardé à contester vigoureusement les allégations de la Commission européenne. Le géant français, numéro un mondial du secteur, a confirmé son implication dans l'enquête, mais a catégoriquement nié toute pratique anticoncurrentielle. Le fabricant allemand de pneumatiques Continental a également confirmé être concerné par les inspections menées dans plusieurs pays membres de l'Union européenne. Un porte-parole a déclaré à l'AFP que des inspections des autorités antitrust étaient en cours chez Continental en Allemagne.
Le concurrent finlandais Nokian a reconnu être visé par l'enquête et a indiqué coopérer pleinement avec les autorités. La Commission européenne a effectué une inspection surprise au siège de Nokian Tyres à Nokia, en Finlande, selon une déclaration du fabricant. Goodyear, l'entreprise américaine, fait également partie des entreprises sous enquête. Un porte-parole de Goodyear a expliqué à l'AFP que des...Lire la suite sur Autoplus