Carrefour achète une parcelle dans le métavers The Sandbox

·1 min de lecture

Le groupe Carrefour a acheté une parcelle dans le jeu vidéo The Sandbox, autoproclamé métavers.

Quand il s’agit de tester des idées émergentes, le groupe Carrefour n’est jamais le dernier. En 2018, Carrefour nous accordait un entretien pour parler de son « poulet Blockchain », un programme de traçabilité de la viande qui avait pour particularité de reposer sur une blockchain privée pour garantir par des inscriptions chaque étape parcourue lors de la transformation — de l’animal vivant à l’escalope sous blister.

En 2022, cela n’est pas étonnant que Carrefour se saisisse du concept en vogue : un tweet d’Élodie Perthuisot, cheffe de la transformation numérique, annonce que le groupe a acheté une parcelle dans « le métavers » The Sandbox. Une déclaration confirmée par le PDG du groupe Alexandre Bompard : « l’innovation est au cœur de notre modèle », clame-t-il, sans préciser en quoi une parcelle dans un jeu vidéo permettra de faire avancer Carrefour vers le futur.

Carrefour dans The Sandbox : pour quoi faire ?

Et c’est précisément la question que de nombreux internautes posent à Élodie Perthuisot en réponse à sa déclaration : à quoi cela va-t-il servir ? On se souvient d’une annonce similaire en 2021, dans laquelle Carrefour avait utilisé l’éditeur de cartes du jeu Fortnite pour créer « The Healthy Map », devenu un mode de jeu dans un environnement de supermarché où manger des fruits et des légumes redonne de la vie (le côté healthy).

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles