Publicité

Caroline de Monaco trop dépensière ? Pourquoi elle aurait été rappelée à l’ordre par un employé des Grimaldi

Administrateur des biens du prince Albert de Monaco, Claude Palmero a été révoqué de ses fonctions en juin 2023. Il a ensuite saisi la justice monégasque pour tenter de faire annuler cette décision. En fait, Claude Palmero affirme que sa révocation par le prince Albert de Monaco n'est basée sur aucun motif valable. Au final, il a choisi de porter cette affaire devant la Cour européenne des droits de l'Homme. Concrètement, l'ancien administrateur des biens princiers estime que la justice monégasque n'est pas indépendante. Et qu'elle ne lui garantie donc pas un procès équitable. Avant de quitter ses fonctions, Claude Palmero aurait emmené avec lui cinq cahiers contenant toutes les dépenses de la famille Grimaldi. Dont celles de Caroline de Monaco. Selon les informations dévoilées par Le Monde, l'épouse du prince Albert de Monaco aurait un train de vie dispendieux. "En 2023, la dotation globale annuelle de Charlene était proche de 1,5 million d’euros. Celle accordée à Caroline de Monaco de plus de 900.000 euros. Et celle de Stéphanie d’environ 800.000 euros", affirment nos confrères. La princesse Caroline aurait d'ailleurs été rappelée à l'ordre en ce qui concerne les dépenses faites pour la propriété familiale située dans l'Aisne. "Je vais faire un rappel quant aux contraintes budgétaires", souligne l'enquête du Monde, qui reprend les écrits de Claude Palmero.

🔴 INFO LIBÉ. Fortune offshore du prince Albert, dépenses excessives... (...)

Lire la suite sur Closer

TÉMOIGNAGE. “Ma fiancée est parfaite, mais je m’ennuie lors du sexe”
Elton John : canne à la main et mine fatiguée, sa dernière apparition inquiète
Kev Adams “ancien bouboule” : ces traumatismes physiques qu’il garde de “mots cruels” dans sa jeunesse
Adriana Karembeu : "rendez-vous dans…", elle dit tout sur la chirurgie esthétique sans tabou
Meghan Markle : Elizabeth II ulcérée par sa robe de mariage pour une raison lunaire