Caroline Cayeux, la ministre déléguée en charge des Collectivités territoriales, a démissionné

© Jacques Witt/SIPA

C'était une démission que l'on n'avait pas vraiment vue venir. Dans un communiqué, le palais de l'Élysée a annoncé, ce lundi, la démission de la ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et du ministre de la Transition écologique et de la cohésion des territoires, chargée des collectivités territoriales, Caroline Cayeux . Dans sa déclaration, le bureau présidentiel a bien précisé qu’Emmanuel Macron avait mis fin aux fonctions de l’ancienne sénatrice à la demande de la principale intéressée.

C’est l’ancien secrétaire d’État à la Ruralité, Dominique Faure, qui va lui succéder. Selon les informations du quotidien francilien Le Parisien , elle aurait été contrainte de remettre sa démission après un entretien avec la Première ministre Elisabeth Borne ce dimanche soir. La principale raison serait le désaccord qui opposerait Caroline Cayeux à la Haute autorité sur la vie publique sur la déclaration de patrimoine de l’élue de Beauvais.

Lire aussi - Caroline Cayeux, maire divers droite de Beauvais : « Se rassembler est un devoir »

Sur les réseaux sociaux, l'ex-ministre a expliqué qu'à la suite de sa déclaration, l’instance lui avait indiqué « qu’elle l’estimait sous-évaluée ». Alors qu’elle assure « avoir pris en compte les observations » et s’être « alignée sur les évaluations », Caroline Cayeux a regretté que la Haute autorité pour la transparence ait continué « de mettre en doute sa sincérité ». L'un de ses soutiens a affirmé au Parisien qu'elle « démis...


Lire la suite sur LeJDD