Publicité

"Carnage" dans Danse avec les stars 2024 : Une prestation jugée catastrophique, un 3 attribué

Il s'en passe des choses dans "Danse avec les stars 2024". L'émission était de retour ce vendredi 23 février, sur TF1. Et une prestation a beaucoup marqué les téléspectateurs de la première chaîne.

L'aventure Danse avec les stars 2024 se poursuit. La semaine passée, les téléspectateurs de TF1 ont pu découvrir les cinq premiers couples sur le parquet. Une émission notamment marquée par l'annonce de la blessure de James Denton ou par le look original de Cristina Cordula. Ce vendredi 23 février, c'est au tour des sept autres couples du programme de performer avec le but d'engranger un maximum de points avant le troisième prime de la réunification, qui se terminera par une première élimination. Et un moment de l'émission en direct a beaucoup fait parler sur X.

Cette semaine, c'était notamment au tour de Caroline Margeridon de faire ses premiers pas sur le parquet de DALS avec son partenaire Christian Millette. Tous deux devaient réaliser un tango sur Man! I Feel Like a Woman! de Shania Twain. Et après avoir vu le niveau des premiers candidats la semaine passée, elle n'a pas caché qu'elle était très angoissée. Mais quand il faut y aller, il faut y aller. Avec leurs tenues de cow-boy, la charmante blonde de 57 ans et le danseur professionnel ont fait leur entrée sur le plateau. Malheureusement, ils n'ont pas fait mouche.

Caroline Margeridon en difficulté dans DALS

Caroline Margeridon a tout d'abord avoué qu'elle n'était pas fière de sa prestation. "C'était horrible", a-t-elle lancé. Du côté du jury, elle n'a également pas réellement séduit. "Tu as un look d'enfer, tu ressembles à une danseuse....

Lire la suite


À lire aussi

Danse avec les stars 2024 : Une candidate brûlée au visage, les images de la catastrophe dévoilées
Danse avec les stars 2024 : Catastrophe pour une candidate en coulisses, révélations étonnantes sur son incident
Star Academy 2023 : "Duo le plus catastrophique", une prestation avec Pierre dans le collimateur du public