Publicité

Carburants : les prix baissent encore, mais n'espérez pas un retour à ceux d'il y a 10 ans

Et de deux ! Les prix des carburants ont baissé pour une deuxième semaine d'affilée en France. Selon les données publiées par le ministère de la Transition écologique ce lundi 15 janvier, le prix du Super SP95-E10 a diminué de 0,7 centime au cours de la semaine du 8 au 12 janvier, à 1,7645 euro en moyenne. Et celui du gazole a reculé de 0,5 centime, à 1,7227 euro. Des baisses toutefois moindres que celles survenues la semaine précédente. Il faut dire que le prix du baril de Brent a rebondi de 1,4 dollar la semaine dernière, en raison des tensions en Mer Rouge, pour atteindre 78,1 dollars.

«Les cours du baril de pétrole sont plutôt à un niveau moyen actuellement. La demande mondiale de pétrole est assez atone. L'Arabie Saoudite, qui est le plus gros exportateur, fait même des remises à certains pays partenaires. La Chine, le plus gros consommateur, connaît un ralentissement de sa croissance. Même si la situation internationale est difficile, notamment avec le confit au Proche-Orient, il n'y a, pour le moment, pas d'effets sur le prix du baril, qui reste plutôt stable», relativise Frédéric Pousse, président de la branche distributeurs de carburants du syndicat professionnel Mobilians, dans un entretien au journal Le Maine Libre ce lundi.

Pour autant, «on ne reviendra jamais aux prix (à la pompe) d'il y a dix ans», prévient-il. Tout simplement «parce que nous avons pris 15 centimes d’augmentation de la taxation sur le carburant», explique-t-il. N'espérez donc pas un prix de l'essence (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Tesla : l’usine allemande du constructeur à l’arrêt en raison des tensions en mer Rouge
Togg : attendez-vous à voir le «Tesla turc» débarquer bientôt en France
Plaques d’immatriculation : voici les départements qui ont le plus la cote auprès des Français
BSR : âge, formation et prix du permis AM
Automobile : découvrez le prix du nouveau Peugeot 3008 électrique