Publicité

Caracas n'exclut pas la venue d'autres soldats russes au Venezuela

Le vice-ministre vénézuélien des Affaires étrangères, Ivan Gil (photo), n'a pas exclu jeudi que d'autres militaires russes viennent dans son pays aux termes des accords de coopération déjà signés avec Moscou, rapporte l'agence de presse russe Interfax. /Photo prise le 20 mai May 20, 2013. /Photo d'archives/REUTERS/Jorge Silva

MOSCOU (Reuters) - Le vice-ministre vénézuélien des Affaires étrangères, Ivan Gil, n'a pas exclu jeudi que d'autres militaires russes viennent dans son pays aux termes des accords de coopération déjà signés avec Moscou, rapporte l'agence de presse russe Interfax.

Les experts militaires russes déjà sur place resteront au Venezuela tant que cela sera nécessaire, a-t-il ajouté.

"Ce groupe de spécialistes militaires est au Venezuela dans le cadre de nos accords et de nos contrats de coopération technico-militaires", a déclaré Ivan Gil.

Le groupe public russe Rostec a annoncé lundi l'ouverture au Venezuela d'un centre de formation pour les pilotes d'hélicoptères militaires de fabrication russe.

La semaine dernière, le président américain Donald Trump a exigé le retrait des soldats russes dépêchés au Venezuela, sans exclure aucune option pour obtenir leur départ.

(Maxim Rodionov; Guy Kerivel pour le service français)