Publicité

Canon, missile, véhicule tout-terrain… Ces armes que l’Ukraine fabrique sur son sol

Équipé d'un canon de 30 mm, le BTR-4 Bucéphale permet de débarquer huit soldats et de les appuyer au combat.   - Credit:SOPA Images/SIPA / SIPA / SOPA Images/SIPA
Équipé d'un canon de 30 mm, le BTR-4 Bucéphale permet de débarquer huit soldats et de les appuyer au combat. - Credit:SOPA Images/SIPA / SIPA / SOPA Images/SIPA

Après bientôt deux ans de guerre, l'Ukraine continue de tenir bon face à la Russie de Vladimir Poutine. Dépendante des armes fournies par ses alliés, Kiev a observé avec inquiétude la baisse des livraisons après l'échec de la contre-offensive de juin. Char Léopard allemand et Challenger britannique, canon Caesar français ou encore chasseur F-16 américain… Volodymyr Zelensky exhorte régulièrement les pays occidentaux à donner ou vendre armes et munitions qui dorment parfois dans leurs entrepôts.

Bien que dotée en grande partie d'équipements datant de la période soviétique, l'Ukraine produit aussi ses propres armes. Blindé modifié, canon automoteur ou missile antinavire, tour d'horizon de l'arsenal ukrainien.

À LIRE AUSSI La nouvelle stratégie de Poutine en Ukraine

[ ���� RUSSIE | ���� UKRAINE ]

�� Canon automoteur ukrainien « 2S22 Bohdana » de 155mm. pic.twitter.com/U6JvAFFEBW

— (Little) Think Tank (@L_ThinkTank) October 27, 2023

Véritable électrochoc, l'invasion puis l'annexion de la Crimée en 2014 vont réveiller un complexe militaro-industriel ukrainien en déliquescence. En 2015, l'Ukraine lance le projet d'un canon automoteur sur un camion. Alors que le Caesar français tonne dans les plaines ukrainiennes, le 2S22 Bohdana le rejoint sur le champ de bataille en juin 2022, lors de la reprise de l'île des Serpents. Canon de 155 mm, châssis 6x6, cabine blindée… Caesar et Bohdana partagent visuellement beaucoup de points communs. Selon Kiev, sa production [...] Lire la suite