Publicité

Cannabis thérapeutique en France : peut-il entraîner une dépendance ?

Tous les voyants sont au vert. Au 1er janvier 2025, la France devrait autoriser la prescription de cannabis médical, après une expérimentation scientifique réussie menée durant près de quatre ans sur le territoire. Selon l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), sur les plus de 3 000 patients qui ont testé ces traitements pour soulager des douleurs bien spécifiques depuis 2021, les deux tiers ont ressenti une amélioration de leur condition.

Des données suffisantes pour les autorités publiques, qui devraient dans l'année entériner la légalisation des traitements à prendre oralement, sous forme d'huile principalement, composés non pas seulement de CBD, mais aussi de la molécule psychotrope du cannabis, le THC, ou d'un mélange des deux. Face aux dérivés médicaux d'une plante classée comme stupéfiant, plusieurs inquiétudes se posent : celle de l'addiction, mais aussi des effets secondaires indésirables. Le professeur Nicolas Authier, médecin psychiatre et pharmacologue, président du comité chargé de l'expérimentation sur le cannabis thérapeutique à l'ANSM, et co-auteur du Cannabis pour les Nuls, nous répond.

Selon le spécialiste, ces médicaments peuvent tout à fait conduire à une dépendance, même si, lors de l'expérimentation menée en France, il n'y en a pas eu. "Le THC est une substance addictogène, mais elle l'est surtout lorsqu'elle est consommée avec de la nicotine, comme quand on fume des joints. Pris par voie orale, le risque est moins important, parce qu'il y a moins (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Légalisation du cannabis médical : les traitements pourront-ils être fabriqués en France ?
Un mystérieux objet extraterrestre s'écrase sur une maison en Floride !
Le sport sur ordonnance : en pratique, comment faire pour y avoir droit ?
Des contraceptifs augmentent le risque de développer des méningiomes, selon une récente étude française
Trouble bipolaire : peut-on vraiment le détecter dans notre sang ?