Publicité

Cancer du sein : cette incroyable trouvaille française pour lutter contre les métastases

Cette nouvelle découverte pourrait bien augmenter l'espérance de vie des femmes touchées par une forme agressive de cancer du sein. Dans 4 cas sur 5, la patiente fera affaire à une tumeur localisée, qui se soigne plus efficacement. Malheureusement, dans le dernier cas, le cancer développe des métastases, soit en plusieurs autres tumeurs, qui se propagent et migrent dans le corps, ce qui est bien plus difficile à traiter, car elles se montrent parfois réfractaires aux traitements conventionnels. Mais le CNRS vient d'annoncer avoir identifié un nouveau moyen de lutter contre ce phénomène, dans une étude publiée le 31 janvier dans la revue Cell Discovery.

Selon les chercheurs, la propagation des cellules cancéreuses en métastases serait principalement due à une protéine : SMYD2. Cette dernière stimule l'action d'une seconde protéine présente dans le corps (BCAR3) responsable de l’adhérence et de la capacité migratoire des cellules. Sa présence en grand nombre, ou en tout cas son activité importante, permet donc aux métastases de se multiplier, de voyager dans le corps, et d'envahir leur environnement. Les tests réalisés en laboratoire in vitro, mais aussi sur des souris au stade primaire de la maladie, ont confirmé qu'en empêchant SMYD2 de se reproduire, les métastases arrêtaient de naître. "On a vu jusqu'à dix fois moins de métastases qui se développaient dans les organes autour du cancer du sein dans ces souris", a expliqué à Europe 1 Nicolas Reynoird, chercheur CNRS à l'Université (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Opzelura : le premier traitement contre le Vitiligo désormais disponible en France
Les bactéries en trop grand nombre dans le sperme, coupables de l’infertilité
Nos astuces pour se débarrasser naturellement des glaires dans la gorge
Nouveau Ça M’intéresse : le sommaire du mois de février
Ce fruit commun pourrait être une nouvelle arme contre la typhoïde