Cancer du sein : comment choisir sa prothèse externe ?

En cas de cancer du sein, le chirurgien est parfois contraint de procéder à une mastectomie, une ablation du sein. Au moment de la sortie de l'hôpital, la patiente porte une petite prothèse en dacron. Un peu plus tard, vous pouvez choisir une prothèse externe qui vous redonnera une belle silhouette.

Parfois, une femme qui a subi une mastectomie préfère ne pas se faire reconstruire le sein par choix personnel, par peur des douleurs, à cause du coût ou par crainte pour sa santé (cf . L’affaire des prothèses PIP qui se sont rompues)... Si vous ne souhaitez pas non plus conserver votre asymétrie telle une amazone, vous pouvez acheter une prothèse externe. Une fois chez le spécialiste, ne vous précipitez pas pour choisir votre modèle. En effet, il vaut mieux prendre un peu plus de temps et avoir une prothèse confortable et bien adaptée à sa morphologie. Durant l'année qui suit l'opération, on conseille de porter une prothèse en gel de silicone que l'on glisse dans un soutien-gorge à poche. Mais ensuite vous pouvez opter pour une version adhésive ou adhérente. Elles sont toutes les deux en gel de silicone. La première se fixe à un velcro placé sur la peau. La deuxième, grâce à sa surface adhérente, peut être collée directement sur la peau. Ces prothèses autorisent une plus grande liberté de mouvements.

Dans certains hôpitaux, vous pouvez vous rendre à des permanences appelées "découverte prothèses". Celles-ci sont assurées par des infirmières. Vous pouvez y essayer les différentes prothèses externes disponibles dans le commerce. Aujourd’hui, de réels progrès ont été réalisés : les prothèses sont insoupçonnables sous un soutien-gorge ou un maillot de bain adaptés. On vous remet également les coordonnées des magasins spécialisés (orthopédistes, certaines pharmacies ou lingeries spécialisés).

Retrouvez cet article sur TopSante.com

Cannabis : les jeunes Français fument plus
Prothèses PIP : pas de risque avéré de cancer
Téléphone portable : responsable de 10% des accidents de la route.
Maladie de Parkinson : les pesticides reconnus responsables
Alcoolisme : nouvel essai du baclofène contre la dépendance
Dépression : éteignez la lumière la nuit !

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.