Publicité

Cancer : le nombre de nouveaux cas va exploser d’ici 2050, alerte l’OMS

Plus de 35 millions de nouveaux cas de cancer sont prévus en 2050, soit un boom de 77%. Certains facteurs comme le tabac, l’alcool, l’obésité et la pollution de l’air seraient responsables de cette fulgurante augmentation.

hand of the patient is on drip receiving a saline solution on bed VIP room at hospital. Medical Concept.

Les années à venir ne semblent pas présager le meilleur niveau santé. Selon l’OMS, quelque 35 millions de nouveaux cas de cancer devraient être détectés en 2050, soit 77% de plus qu’en 2022. En cause, le vieillissement, la croissance de la population mais aussi certains facteurs comme le tabac, l’alcool, l’obésité et la pollution de l’air.

Concrètement, en 2022, on estime qu’il y a eu 20 millions de nouveaux cas de cancer et 9,7 millions de décès. Selon une enquête menée dans 115 pays par le CIRC (l’agence de lutte contre le cancer de l’Organisation mondiale de la santé), le cancer du poumon était, cette année-là, le cancer le plus fréquent dans le monde avec 2,5 millions de nouveaux cas, ce qui représentait 12,4% du total des nouveaux cas.

Le cancer du sein féminin arrivait en deuxième position (2,3 millions de cas, 11,6%), suivi du cancer colorectal (1,9 million de cas, 9,6%), cancer de la prostate (1,5 million de cas, 7,3%) et cancer de l'estomac (970 000 cas, 4,9%). À noter qu’environ 1 personne sur 5 développe un cancer au cours de sa vie, environ 1 homme sur 9 et 1 femme sur 12 en meurent.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "C’est le premier cancer, tous sexes confondus, alors il faut y penser"

Des disparités significatives

"Malgré les progrès réalisés dans la détection précoce des cancers et dans le traitement et la prise en charge des patients atteints de cancer, des disparités significatives dans les résultats du traitement du cancer existent non seulement entre les régions du monde à revenus élevés et faibles, mais également au sein des pays”, a déclaré le Dr Cary Adams, directeur de l'UICC (Union internationale contre le cancer) tout en rappelant l’importance d’en prendre conscience dès maintenant. “Des outils existent pour permettre aux gouvernements de donner la priorité aux soins contre le cancer et de garantir que chacun ait accès à des services abordables et de qualité. Ce n’est pas seulement une question de ressources mais aussi une question de volonté politique”.

À LIRE AUSSI >> Quels sont les cancers les plus fréquents en France ?

Pour rappel, quelques bonnes habitudes permettraient de réduire les risques de développer un cancer au cours de sa vie comme par exemple en conservant un indice de masse corporelle sain ; en adoptant une alimentation saine à base de fruits et de légumes ; en faisant régulièrement de l’exercice physique ; en évitant ou en réduisant la consommation d’alcool ; en évitant de s’exposer aux rayonnements ultraviolets ou encore en s’abstenant de fumer.

VIDÉO - Shannen Doherty révèle que son traitement contre le cancer a donné lieu à un "miracle"!