Publicité

Cancer de Kate Middleton : sa vidéo d’annonce dévastatrice, un “mensonge d’État” ?

Ce vendredi 5 avril 2024, C8 diffuse une émission consacrée au prince William et à Kate Middleton et présentée par l’expert royal, Bertrand Deckers. A cette occasion, l’animateur était présent sur le plateau de Buzz TV pour revenir sur les dernières nouvelles de la princesse de Galles, malade d’un cancer. Actuellement, elle se trouve à la campagne auprès de son mari et de ses trois enfants. « Ils sont partis dans la foulée de la vidéo, dans la campagne anglaise, dans le Norfolk, à Sandringham, où le roi a un château. Ils séjournent dans un manoir qui leur a été offert par Elizabeth II, son cadeau de mariage. C’est une très grande propriété qui jouit d’une dizaine de chambres et c’est là-bas qu’ils y ont leurs amis les plus proches. C’est une maison dans laquelle ils peuvent recevoir » confie Bertrand Deckers.

Le coup de gueule de Bertrand Deckers au sujet des rumeurs qui touchent Kate Middleton

Lors de cet entretien, l’expert royal est aussi revenu sur les différentes rumeurs qui prennent de plus en plus d’ampleur au sujet de sa vidéo du 22 mars, dans laquelle Kate Middleton annonce son cancer. « Je voudrais qu’on arrête un peu le délire. On a des preuves à l’appui que la vidéo a bien été enregistrée par la BBC. Une seule prise a été réalisée, en deux minutes 20 seulement avec les mêmes techniciens que ceux qui ont réalisé les discours d’Elizabeth II”. Très énervé, Bertrand Deckers pousse un coup de gueule. (...)

Lire la suite sur Closer

“Je le précise parce que…” : Nathalie Saint-Cricq préfère éviter la confusion sur ses vacances en Corse
Disparition de Véronique et Laurent à Madère : "Surtout pas…", le cri d’alarme de leur fille après de nouvelles recherches
TÉMOIGNAGE. “Mon ex-mari était accro au sexe et voici pourquoi c’était très loin d’être jouissif”
Mort d’Emile : habitants "cloîtrés", "ambiance tendue”".. le village du Vernet retient son souffle
Une fillette de quatre ans se retrouve coincée dans un équipement de gym de son école, l’issue est tragique