Publicité

Cancer de Charles III : cette raison pour laquelle on ne risque pas d’en apprendre plus sur sa maladie

L’annonce de la maladie du roi Charles III a été un véritable choc pour le monde. Une annonce que le palais de Buckingham a faite, le lundi 5 février dernier. Dans cette annonce, on peut lire que suite à son opération pour une hypertrophie de la prostate, on a diagnostiqué un cancer un roi Charles III. Dans son communiqué, le palais a souligné le fait qu’il ne s’agissait pas d’un cancer de la prostate. Ne donnant pas plus d’informations sur le type de cancer, l’annonce souligne que le monarque avait commencé un programme de "soins réguliers". Si le palais affirme que cette annonce a été faite pour "éviter les spéculations", le manque d’’informations n’arrange pas les choses. Selon des experts comme Stéphane Bern, il est déjà étonnant que le palais ait fait cette annonce. Le palais de Buckingham étant très discret sur la question de la maladie de ses membres. Malgré tout, le fait que de nombreuses personnalités et chefs d’Etat aient réagi à cette annonce est inquiétant. Il en va de même pour le prince Harry qui retournera au Royaume-Uni prochainement pour voir son père.

King Charles III has been diagnosed with cancer and has begun treatment, Buckingham Palace says. The palace says the cancer is not related to the King's recent treatment for a benign prostate condition. https://t.co/ojilrUNN2v .

— CBC News (@CBCNews) February 5, 2024

Cancer de Charles III : éviter à tout prix les spéculations

A l’émission Good Morning (...)

Lire la suite sur Closer

Cette coupe de cheveux au top avec un visage ovale
Christophe Dechavanne : "Il s’est roulé un gros joint…", cette mésaventure en mer qui a failli lui coûter la vie
Elle tente d'empoisonner son mari à petit feu, une caméra cachée fait tout basculer
Cheveux : ces coupes idéales pour rehausser les pommettes après 50 ans
Astrologie 2024 : ce signe qui va voir la vie en rose côté finances ce 8 février