Publicité

Cancer de Charles III : ce qui différencie son traitement de celui de la majorité des malades

L’annonce a bouleversé le Royaume-Uni. Ce lundi 5 février, le palais de Buckingham a révélé dans un communiqué que Charles III, 75 ans, était atteint “d'une forme de cancer”, sans donner de détails. Les médecins ont détecté sa maladie à un stade précoce, après une opération bénigne de la prostate, fin janvier. Le roi a alors commencé un traitement, qui selon Roger Kirby, diffère de celui de la plupart des autres patients.

Charles III atteint d’un cancer : un traitement pas comme les autres

Le président de la Royal Society of Medicine a expliqué au Daily Mail que, d’après lui, “Charles aura accès aux meilleurs soins de santé que ce pays puisse offrir”. Selon le professeur, le roi sera suivi par les spécialistes les plus accomplis du pays, qui travaillent dans des établissements d'élite parce qu'ils sont les plus demandés - et reçoivent souvent des salaires mirobolants”. Le fils d’Elisabeth II bénéficiera de soins que de nombreux britanniques ne sont pas capables de se payer. Mais ce n’est pas la seule différence. En effet, Charles III a immédiatement débuté son traitement après l’annonce de son diagnostic. D’après Roger Kirby, la majorité des patients atteints de cancer doivent “attendre des semaines, voire des mois pour commencer un traitement. Le monarque aura également accès “à certains des meilleurs médicaments anticancéreux au monde”, très chers.

Charles III : quel traitement (...)

Lire la suite sur Closer

Florent Pagny en deuil : le chanteur pleure la mort de l’un de ses plus fidèles compagnons
Scène d’horreur en plein vol : un homme meurt dans un avion après avoir craché "des litres de sang"
Nordahl Lelandais : "Trois ans d’amour", ces révélations sur l’ex-compagne du meurtrier
Astrologie 2024 : voici les cadeaux parfaits pour la Vierge à la Saint-Valentin
"Que Judith Godrèche et d'autres femmes" : Jacques Doillon sort du silence après les accusations de viol