Cancer du côlon : faut-il le dépister avant 50 ans ?

Responsable de près de 18 000 décès par an en France, le cancer colorectal (ou cancer du côlon) est le deuxième cancer le plus meurtrier. Mais c'est aussi un cancer qui se guérit 9 fois sur 10 s'il est dépisté à temps. C'est pourquoi, chaque année, hommes et femme de 50 à 74 ans sont invités à faire un test immunologique pour dépister d'éventuelles traces de sang dans les selles. En effet, seul le dépistage permet de détecter la maladie à un stade précoce. C'est aussi grâce au dépistage qu'il est possible de repérer un polype dans l'intestin et de le retirer avant qu'il n'évolue en cancer.

Toutefois, une nouvelle étude du Massachusetts General Hospital (Boston), publiée dans la revue Jama oncology, laisse entendre que c'est avant 50 ans qu'il faudrait inciter les femmes à se faire dépister, pour réduire de façon importante le nombre de décès dus au cancer colorectal. Après avoir mené une étude de cohorte auprès de 111 800 femmes américaines réparties dans 14 Etats, ils ont constaté que faire un dépistage du cancer entre 45 et 49 ans était associé à une plus grande réduction du risque absolu de cancer colorectal jusqu'à 60 ans par rapport un dépistage entre 50 et 54 ans.

Retrouvez cet article sur Topsante.com

Ce collyre va-t-il révolutionner le traitement de la presbytie ?
Conjonctivite de l'adulte : causes, symptômes, traitement
En semaine, voici le meilleur jour de congé à prendre pour se reposer
Insolite : pourquoi cet homme a passé 6 ans avec un pénis greffé au bras ?
Mélatonine et troubles du sommeil : quels bienfaits ? pour qui ? comment choisir ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles