Publicité

CAN 2024: Rohff "prend la défense" de Bakambu, "un jeune de sa ville", critiqué pour son penalty raté avec la RDC face au Maroc

Depuis samedi, l'attaquant congolais Cédric Bakambu est la cible de nombreuses critiques. En cause? Son penalty manqué en fin de première période contre le Maroc (1-1), alors que la République démocratique du Congo était menée 1-0. Sur les réseaux sociaux, une vidéo circule où l'on voit les mains de l'attaquant trembler (légèrement) au moment de poser le ballon sur le point de penalty. De quoi déclencher une vague de commentaires moqueurs et insultants.

"C’est un jeune de ma ville que j’ai vu dans le berceau", calme Rohff

Le rappeur Rohff est monté au créneau ce lundi sur X pour soutenir l'ancien attaquant de l'OM. "Un jeune de sa ville", comme il le rappelle, puisque les deux hommes ont grandi à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), en région parisienne. "Cédric Bakambu a manqué son penalty face au Maroc. OK, je vois en tendances qu’il prend cher pour ça, mais les gars, quel grand joueur n’a pas raté un penalty important ?", a demandé l'artiste de 46 ans, qui a douze ans de plus que Bakambu.

"Je prends sa défense, c’est un jeune de ma ville que j’ai vu dans le berceau, ses grands frères sont des amis d’enfance. Bref. N’oubliez jamais ces moments de bonheur qu’il a procurés au peuple Congolais, et la CAN n’est pas finie, il n'a pas dit son dernier mot, restons poli et loyal", a insisté Housni Mkouboi (son vrai nom).

Rohff au soutien des Comores à la CAN 2022

Grand supporter du PSG, Rohff n'a jamais caché sa passion pour le football. Lors de la Coupe d'Afrique des nations 2022, le rappeur du 94 s'était rendu au Cameroun pour supporter les Comores, son pays d'origine. Pour la première participation de son histoire à la CAN, la sélection de Youssouf M'Changama était parvenue à se qualifier en huitièmes de finale, avant de tomber avec les honneurs face aux Lions indomptables, qi évoluaient à domicile.

Article original publié sur RMC Sport