Publicité

CAN 2024 : La Côte d’Ivoire célèbre son titre avec une parade folle dans Abidjan

La Côte d’Ivoire fête son titre à la CAN le 12 février 2024.
SIA KAMBOU / AFP La Côte d’Ivoire fête son titre à la CAN le 12 février 2024.

FOOTBALL - Il n’y avait pas plus heureux qu’eux. Ce lundi 12 février, les joueurs de la Côte d’Ivoire tout juste vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2024 à domicile ont fêté leur titre dans une parade folle, après avoir battu le Nigeria 2-1 la veille.

Finale de la CAN 2024 : la Côte d’Ivoire bat le Nigeria après un parcours à rebondissements

Comme vous pouvez le voir dans les images diffusées sur les réseaux sociaux ci-dessous, des milliers de personnes se sont réunies à Abidjan pour accueillir les héros du moment. Ce lundi a même été déclaré jour férié, chômé et payé pour profiter comme il se doit de ce troisième titre de champion d’Afrique.

Après un parcours digne des montagnes russes, les Éléphants ont réussi à dominer les Nigérians qui étaient en quête de leur quatrième titre. Si ces derniers ont marqué en premier à la 38e minute du match, les Ivoiriens se sont ressaisis après la pause en inscrivant les deux buts de la victoire.

Tout le pays couleur orange

Une victoire inespérée, alors que le pays a frôlé l’élimination dès les phases de poule. Elle est revenue d’entre les morts en renversant notamment le Sénégal et le Mali avant d’éliminer le Congo et de triompher en finale. La liesse ressentie par les supporters est à la hauteur des émotions vécues pendant le mois de compétition.

Le trajet entre l’hôtel de la Maison Palmier et le stade Félix-Houphouët-Boigny où étaient attendus les joueurs a mis plusieurs heures à traverser Abidjan, décrit Le Parisien. Et dans le stade, des milliers de personnes en maillot orange ont encore ovationné les champions.

Le plus applaudi était Sebastien Haller, auteur du deuxième but en fin de match, particulièrement ému. Il a en effet été contraint à s’arrêter de jouer pendant plusieurs mois en 2022 en raison d’un cancer des testicules. Il a vaincu la maladie, et est aujourd’hui champion d’Afrique.

Parés d’un tee-shirt blanc « Champions d’Afrique », les joueurs et les membres du staff ont entamé un tour d’honneur dans le stade. Mardi, les joueurs seront accueillis par Alassane Ouattara au palais présidentiel pour être décorés. La fête n’est pas près de s’arrêter.

À voir aussi sur Le HuffPost :

En Indonésie, un footballeur frappé par la foudre sur le terrain et en plein match décède de ses blessures

Mort de Kelvin Kiptum : l’immense tristesse du monde de l’athlétisme