Camping 3 (TMC) Antoine Duléry : "J’avoue, je n’ai jamais fait de camping…"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Avez-vous des rituels quand vous vous retrouvez ?
Antoine Duléry : Non, c’est comme si on s’était vus la veille. Il nous arrive de nous dire : "Tu te rappelles, il y a un an…" Et, en fait, il s’en est passé cinq ! On se voit peu, mais le port du slip de bain aide beaucoup à se sentir très à l’aise.

Justement, avez-vous un truc pour redevenir Paulo : un maillot fétiche, une paire de tongs, une chanson associée ?
Pas vraiment. Philippe Noiret disait : "Tout est dans le costume." Dès que j’ai des tongs aux pieds, je suis Paulo, même s’il a évolué et jeté les shorts pailletés de sa période bling-bling dans Camping 2. Il est redevenu bonhomme, mélancolique, depuis que sa femme, Sophie (Mathilde Seigner, ndlr), l’a quitté.

Camping 3 joue sur le choc des générations, jeunes contre vieux. Cette situation s’est-elle aussi ressentie sur le tournage ?
Non, mais c’est vrai que je suis un homme du Moyen Âge pour les réseaux sociaux ! Franck Dubosc, c’est pareil. Quand son personnage, Patrick Chirac, dit : "Nous, on se like pas, mais au moins, on a de vrais amis", il n’est pas loin de la vérité. Pour tout vous avouer, comme dans le film, j’ai longtemps dit Am-stram-gram pour Instagram. Et si j’ai un compte, c’est mon fils qui le gère.

Pendant le tournage, où dormez-vous ?
À l’hôtel. Nous sommes à un quart d’heure des Flots Bleus où

Camping ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles