Publicité

Campagne d'affichage : La France Insoumise condamnée en justice à verser des dommages-intérêts à Nathalie Saint-Cricq

"On l'envoie à la vindicte populaire" : Élise Lucet soutient Nathalie Saint-Cricq et critique LFI sur le plateau de "C à vous" sur France 5. - France 5
"On l'envoie à la vindicte populaire" : Élise Lucet soutient Nathalie Saint-Cricq et critique LFI sur le plateau de "C à vous" sur France 5. - France 5

Alors que la France insoumise avait utilisé l'image de la journaliste Nathalie Saint-Cricq pour sa campagne, le tribunal judiciaire de Paris a ordonné de retirer ces visuels, ce vendredi 22 mars.

"Nathalie Saint-Cricq vote. Et vous ?" La France insoumise s'était servie de l'image de l'éditorialiste politique de France Télévisions, pour nourrir sa campagne pour les élections européennes. Ce vendredi 22 mars 2024, le tribunal judiciaire de Paris a ordonné en référé au mouvement politique de retirer les visuels sur les différentes affiches, incitant les Français à s'inscrire sur les listes électorales. D'autre part, LFI, créée par Jean-Luc Mélenchon, a été condamnée à verser 500 euros de dommages-intérêts à la journaliste, pour réparation de "l'atteinte portée à son droit à l'image", sa photo ayant été utilisée sans son accord. Une somme qui sera reversée aux Restos du Coeur, a appris l'AFP auprès de l'entourage de la commentatrice de l'actualité politique.

Delphine Ernotte avait jugé la campagne "inacceptable"

Le 29 février dernier, Delphine Ernotte, directrice de France Télévisions, s'était insurgée contre cette initiative du parti de gauche, saisissant la justice. "Les attaques politiques contre les journalistes qui exercent librement leur métier sont inacceptables", avait écrit sur X (anciennement Twitter), l'actuelle patronne du groupe audiovisuel public. La Société des journalistes de France TV avait également dénoncé "une attaque personnelle" et "une utilisation inacceptable de son image", lors de cette campagne sur les réseaux sociaux, à l'approche des élections européennes du 9...

Lire la suite


À lire aussi

"La Provence" : Rodolphe Saadé rétropédale, le directeur de la rédaction réintégré après la Une jugée "ambiguë" sur Emmanuel Macron
"Je retenais mes larmes" : Inès Reg révèle en détails sa version de la dispute avec Natasha St-Pier dans "Danse avec les stars" sur TF1
Audiences dimanche : Anne-Claire Coudray atomise la concurrence, plus de 3 millions de téléspectateurs avec le 13h de Leïla Kaddour sur France 2