Camille Claris (Vortex) : "Je me suis imaginée atteinte d’une maladie mortelle pour incarner Mélanie"

Gilles Gustine/FTV

Qui est Mélanie, votre personnage ?

Camille Claris : Une jeune juge d’instruction, tout juste maman d’une petite fille, mariée à Ludovic, un policier interprété par Tomer Sisley. Un jour, son époux, vieilli de 27 ans, lui apparaît pour lui annoncer qu’il ne lui reste à elle que onze jours à vivre. Ensemble, ils vont essayer d’échapper à cette fatalité.

Cette histoire rappelle le mythe grec d’Orphée aux Enfers, mais Mélanie est plus proche d’Antigone que d’Eurydice…

Exact. C’est une femme combative et déterminée. Elle ne baisse jamais les bras.

À lire également

La série événement Vortex accusée de plagiat, France 2 sort du silence !

Qu’est-ce qui vous a séduite dans ce rôle ?

Sa solitude immense. Elle ne peut raconter son histoire, on la prendrait pour une folle. Et puis, il y a le bouleversement intérieur de se savoir condamnée. Je me suis même imaginée atteinte d’une maladie mortelle pour entrer dans la peau du personnage.

Le public vous connaît peu. Quel a été votre parcours ?

Je n’avais jamais pensé devenir comédienne, même si j’ai été inscrite à un cours de comédie. Un jour, un agent a proposé aux élèves de le rejoindre. Les rôles se sont alors enchaînés, notamme...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi