Publicité

Le Cameroun lance la première vaccination systématique au monde contre le paludisme

Le Cameroun a lancé lundi la première campagne de vaccination systématique et à grande échelle au monde contre le paludisme, une "étape historique" selon l'OMS dans la lutte contre cette maladie parmi les plus meurtrières chez les enfants africains.

Noah Ngah, un nourrisson de six mois, a reçu sa première injection du vaccin RTS,S sous les encouragements et les chants des infirmières d'un petit hôpital de la ville de Soa, à 20 km de la capitale Yaoundé, l'un des nombreux centres de vaccination de 42 districts déclarés "prioritaires" par le gouvernement de ce vaste pays d'Afrique centrale de quelque 28 millions d'habitants.

Dès l'ouverture, pères et mères patientaient pour 17 bébés.

Un enfant meurt chaque minute

Le paludisme, également appelé malaria, est une maladie transmise à l'être humain par les piqûres de certains types de moustiques. Elle tue plus de 600.000 personnes chaque année, dont 95% en Afrique, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Noah Ngah (g), premier nourrisson à recevoir le vaccin contre le paludisme, et sa sœur jumelle, Judith Ndzie, dans un hôpital de Soa, le 22 janvier 2024 au Cameroun  (AFP - ETIENNE NSOM)
Noah Ngah (g), premier nourrisson à recevoir le vaccin contre le paludisme, et sa sœur jumelle, Judith Ndzie, dans un hôpital de Soa, le 22 janvier 2024 au Cameroun (AFP - ETIENNE NSOM)

Et sur le continent, les enfants de moins de 5 ans comptent pour plus de 80% des décès. Plus de 300.000 doses du vaccin antipaludique RTS,S du groupe pharmaceutique britannique GSK, le premier à avoir été validé et recommandé par l'OMS, avaient été livrés au Cameroun le 21 novembre.

Il a fallu deux mois pour organiser le début de cette campagne durant laquelle l'injection antipaludique est proposée gratuitement, selon le gouvernement, et systématiquement à tous les enfants de moins de six mois, en même temps que les autres vaccins classiques.

Le RTS,S a été testé depuis 2019 dans des "programmes pilotes" dans trois pays africains, le Kenya, le Ghana et le Malawi, dans un nombre limité de lieux. Le lancement au Cameroun de la première campagne au monde de vaccination à grande échelle et "systématique", selon l'OMS qui la coordonne, est financé notamment p[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi