Calvaire familial dans le Pas-de-Calais: la famille était connue des autorités depuis 2013

Charlotte Caubel, secrétaire d'État chargée de l'Enfance, décrit sur BFMTV une situation "effroyable" à Noyelle-sur-Lens, où plusieurs enfants ont été découverts dans des conditions indignes. Selon elle, la famille avait déjà fait l'objet de signalements.

Charlotte Caubel, secrétaire d'État auprès de la Première ministre, chargée de l'Enfance, s'exprime après les accusations de maltraitance portant une famille nombreuse de Noyelles-sur-Lens dans le Pas-de-Calais.

Invitée sur BFMTV, Charlotte Caubel évoque ce dimanche soir des enfants qui ont connu une "carence éducative" et "maltraitance très grave".

"Cette situation est effroyable. Comment pouvons-nous, en 2022, découvrir une situation si enkystée, où des enfants vivent dans ces conditions depuis une dizaine d'années ?", interroge la secrétaire d'État.

Elle annonce un déplacement dans le Pas-de-Calais lundi

Charlotte Caubel affirme que cette famille est connue depuis 2013, et que des signalements ont déjà été émis par l'Éducation nationale dans le passé. "Un dispositif d'accompagnement de la famille a été mis en place, mais la famille n'a pas été coopérante."

Elle confirme qu'"évidemment" ces enfants sont placés dans des structures appropriées. Aujourd'hui, Charlotte Caubel se dit aussi "rassurée" sur l'État de santé des enfants après les premières évaluations. Le plus jeune de la fratrie a été pris en charge par une assistance familiale, compte tenu de son âge.

La secrétaire d'État à l'Enfance annonce se rendre dans le département du Pas-de-Calais lundi. Elle rencontrera le président du département et les acteurs locaux de la protection de l'enfance pour échanger et lister les "défaillances" qui ont conduit à cette situation.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Pas-de-Calais : le profil de la famille de Noyelles-sous-Lens s'éclaircit