Publicité

En Californie, un nouveau-né requin blanc repéré pour la toute première fois, affirme ce cinéaste animalier

On a peut-être filmé un nouveau-né requin blanc pour la toute première fois
Capture d’écran the Malibu Artist On a peut-être filmé un nouveau-né requin blanc pour la toute première fois

ANIMAUX - Pour les passionnés du monde animal, observer un nouveau-né représente un moment vraiment miraculeux. Mais quand on parle de requins, c’est vraiment du jamais vu. Cela pourrait enfin changer grâce aux images du cinéaste animalier Carlos Gauna, qui pense avoir repéré un bébé-requin à la peau blanche en Californie.

Accompagné par Phillip Sternes, un étudiant en biologie, il sondait les eaux de la côte californienne de Santa Barbara en juillet 2023 avec son drone, quand il a vu quelque chose d’extraordinaire : un requin entièrement blanc d’à-peu-près 1,5 m. Mais ce qu’ils allaient découvrir plus tard était encore plus surprenant.

En zoomant dans les images, ils ont noté que la peau blanche se détachait du corps du requin lorsqu’il nageait. Selon les analyses des experts publiées ce lundi 29 janvier dans la revue scientifique Environmental Biology of Fishes, il s’agirait d’un nouveau-né requin blanc rompant son feuillet embryonnaire. Ce qui pourrait enfin éclairer le mystère autour de la naissance de ces animaux.

La naissance des requins, un mystère posant encore des questions

Quelques minutes avant l’apparition du petit, Gaune et Sterns avaient observé un énorme requin blanc nageant en profondeur parmi les vagues. Des requins de la même taille avaient déjà été repérés les années précédentes dans cette même zone de l’océan. Selon les auteurs de l’étude, il s’agirait de femelles enceintes qui se retrouvent ici régulièrement pour donner naissance.

Certaines espèces de requin, comme le blanc, sont ovovivipares, c’est-à-dire l’embryon se développe dans un œuf qui reste dans le corps de la femelle jusqu’à l’éclosion. D’après d’autres recherches, les mamans requins nourrissent leurs petits avec un sort de « lait » contenu dans l’utérus. C’est bien cette substance blanche que les chercheurs pensent avoir observée dans la vidéo. Le spécimen observé aurait par ailleurs toutes les caractéristiques d’un nouveau-né, en termes de taille et d’aileron, plus rond que d’habitude.

Une substance blanche se détachait du corps du requin lorsqu’il nageait.
Capture d’écran The Malibu Artist Une substance blanche se détachait du corps du requin lorsqu’il nageait.

Mais la communauté scientifique n’est pas unanime. Selon d’autres experts en effet, les requins naissent beaucoup plus loin de la côte, ce qui rend l’observation de ce moment très compliquée. Le spécimen repéré serait alors atteint d’une anomalie de peau jamais observée auparavant dans ces animaux, comme une forme d’albinisme ou de dermatite. Le dos de requins blancs est en effet généralement gris, alors que celui en question est tout blanc.

Mais cette théorie ne convainc pas le cinéaste Carlos Gauna, qui pense que cette anomalie n’expliquerait pas la rondeur de l’aileron. D’après lui, cette zone pourrait être le terrain de reproduction des requins blancs, une région qu’il faut ainsi protéger alors que cette espèce est menacée de disparition.

À voir également sur Le HuffPost :

En Australie, une attaque de requin a eu lieu dans le port de Sydney, une première depuis 15 ans

Les bernard-l’ermite troquent leur coquille pour des bouts de plastique qui polluent les océans