En Californie, deux otaries font fuir les vacanciers d'une plage de San Diego

ANIMAUX - Baignade interdite! Les personnes présentes à la plage de la Jolla Cove de San Diego en Californie ont eu une grosse frayeur ce dimanche 10 juillet. Deux otaries se sont précipitées en plein sur les vacanciers qui se sont rapidement écartés, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

La scène a été publiée sur le compte TikTok de @favortown et a été vue plus de 10 millions de fois. Bien que les baigneurs ont été pris de panique à l’arrivée de ces deux animaux marins, il ne s’agissait en réalité pas d’une attaque. Les otaries se courraient après sans se soucier du monde installé sur la plage.

Le spécialiste des otaries Eric Otjen qui travaille au parc d’attraction aquatique SeaWorld de San Diego a expliqué à Associated Press que ce comportement était normal. En pleine période de reproduction, les mâles s’affrontent pour s’accoupler avec les femelles. L’otarie qui se situait devant l’autre était en fait en train d’essayer de s’échapper de celle qui était derrière.

Eric Otjen a également précisé que les deux mammifères marins avaient nombre d’occasions de s’attaquer aux vacanciers mais qu’elles n’ont rien fait. “Elle (la première otarie) avait des nageurs tout autour d’elle sur son chemin de retour, mais ils ne la dérangeaient pas”, a-t-il expliqué. “Ce qui est en jeu, c’est son droit de s’accoupler”, a-t-il poursuivi.

Néanmoins, le spécialiste des otaries estime que ces personnes ont eu raison de s’écarter des otariidés. “Même si elles ne mordent pas, ce n’est pas une sensation agréable de se faire rouler dessus par 90 à 130 kilogrammes”, justifie-t-il.

Selon les directives de l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique, les personnes doivent rester à au moins 15 mètres des otaries, des phoques et des autres espèces protégées par la Marine Mammal Protection Act, loi de 1972 visant une approche écosystémique de la gestion des ressources et de la conservation de la nature.

À voir également sur Le HuffPost : Cette femme et son bateau ont reçu la visite d’un lion de mer terrorisé par des orques

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles