Non, le café n’augmenterait pas le rythme cardiaque

·1 min de lecture
Dans le cadre de cette étude, les chercheurs ont analysé les données de plus de 386 000 personnes.

Les personnes souffrant de problème cardiaque ont souvent entendu qu’elles devaient éviter de boire du café de peur de voir leur rythme cardiaque s’emballer. Et si tout cela n’était pas vrai ? 

Une nouvelle étude a révélé que la caféine ne semble pas augmenter le risque d'arythmie chez la plupart des personnes. "Nous ne voyons aucune preuve de cette recommandation générale d'éviter le café ou la caféine", a déclaré le co-auteur de l'étude, le Dr Gregory Marcus, chef adjoint de la cardiologie pour la recherche à l'Université de Californie à San Francisco. Avant d’ajouter : "Il pourrait y avoir des individus pour lesquels la caféine agit comme un déclencheur, mais je pense que les preuves de plus en plus nombreuses sont que ces cas sont en fait assez rares".

Précisément, les résultats indiquent que chaque tasse de café supplémentaire qu'une personne boit quotidiennement pourrait réduire son risque d'arythmie d'environ 3% en moyenne, selon l'étude publiée le 19 juillet dans JAMA Internal Medicine. "La majorité des gens, même ceux qui souffrent d'arythmie, devraient pouvoir profiter de leur tasse de café, et il y a peut-être certaines personnes pour qui la caféine ou le café peuvent réellement aider à réduire le risque", assure le Dr Marcus.

Aucun lien démontré

Dans le cadre de cette étude, les chercheurs ont analysé les données de plus de 386 000 personnes. Tous les participants ont été interrogés sur leur consommation de café. Ainsi, les scientifiques n’ont constaté aucun lien entre la caféine et les troubles du rythme cardiaque. "Nous n'avons pu trouver aucune preuve au niveau de la population que ceux qui consommaient plus de café ou qui étaient exposés à plus de caféine présentaient un risque accru d'arythmie".

Pour le Dr Zachary Goldberger, professeur agrégé de médecine cardiovasculaire à l'Université du Wisconsin-Madison, cette étude prouve qu’il existe "un dogme" infondé selon lequel le café provoque des arythmies. Toutefois, il a mis en garde contre la lecture excessive des résultats concernant de potentiels avantages de la caféine. "Je pense que l'essentiel, sur la base de ces résultats, est que le café peut ne pas provoquer d'arythmies, mais il ne les protège pas nécessairement non plus."

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles